Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Ma Prime Renov’ valorisée de 1 000 €

Ma Prime Renov’ valorisée de 1 000 €

Les aides Ma Prime Renov’ sont accordées aux ménages qui ont pour projet de remplacer leur chaudière au gaz ou au fioul par un système de chauffage utilisant l’énergie renouvelable. Depuis le 15 avril dernier, et ce jusqu’à la fin de l’année 2022, le bonus prévu dans le cadre de cette aide a été revalorisé de 1 000 €. Les ménages éligibles pourront donc profiter de cette hausse pour installer des chauffages vertueux, à l’instar de ceux installés dans les logements neufs à Toulouse. Les détails dans les lignes suivantes.

Ma Prime Renov’ : une aide pouvant aller jusqu’à 11 000 euros

© pickingpok - Shutterstock

Ma Prime Renov’ est une aide à la rénovation énergétique à destination des particuliers. Elle a été lancée en 2020 et apporte un soutien financier pour différents travaux de rénovation, notamment pour le remplacement d’une chaudière à énergie fossile par un modèle utilisant des énergies renouvelables.

Une mesure incitative dans le cadre du plan de résilience économique et sociale

Le 16 mars 2022, le Premier ministre, Jean Castex, a présenté, aux côtés du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, du ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie et de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, un plan de résilience économique et sociale, face aux lourdes conséquences économiques de la guerre en Ukraine. Le plan a pour objectif de réduire efficacement la dépendance du pays aux énergies fossiles. Par ailleurs, le plan comprend aussi différentes mesures qui permettent de limiter le choc de la flambée des prix de l’énergie pour les particuliers et les entreprises.

Les aides Ma Prime Renov’ ont été mises en place pour venir en aide aux ménages souhaitant remplacer leur système de chauffage par un système renouvelable, comme une chaudière biomasse ou une pompe à chaleur.

Une aide supplémentaire de 1 000 euros

Tous les dossiers de demande de subvention portant sur l’installation d’une chaudière à énergie renouvelable pourront recevoir, du 15 avril au 31 décembre 2022, une aide supplémentaire de 1 000 €. Le dossier est à déposer sur le site « maprimerenov.gouv.fr ». Il est important de souligner que le dispositif est accessible aux propriétaires-bailleurs ou aux propriétaires occupants qui ont des revenus inférieurs à 80 000 € par an. Selon le niveau de revenu et le lieu d’habitation de la personne souhaitant demander une subvention Ma Prime Renov’ 2022, l’aide peut aller jusqu’à 11 000 €.

Barbara Pompili a expliqué qu’en cumulant les certificats d’économie d’énergie (CEE) et les aides Ma Prime Renov’ 2022, les ménages les plus modestes pourront profiter d’une chaudière biomasse ou d’une pompe à chaleur et se passer complètement du gaz, ce qui serait particulièrement avantageux pour eux. Avec ces deux dispositifs, les foyers pourront obtenir des aides à hauteur de 9 000 € en moyenne, contre 8 000 € auparavant. Pour accentuer la démarche visant à ne plus inciter les ménages à utiliser le gaz, les forfaits pour l’installation de nouvelles chaudières utilisant cette énergie seront arrêtés, ils s’élèvent à environ 1 000 €.

Les demandes de remplacement de chaudière en hausse

La guerre en Ukraine a changé la donne pour de nombreux foyers. Avec la hausse des prix du carburant qui s’y rapporte, de plus en plus de ménages souhaitent remplacer leur chaudière à énergie fossile. Selon l’entreprise Effy, une forte croissance des demandes de remplacement de chaudière s’est fait ressentir ces derniers temps, avec une augmentation de 70 % pour les pompes à chaleur et de 75 % pour les chaudières à bois.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Quelles sont les conditions à réunir pour profiter de l’aide Ma Prime Renov’ ?

Pour bénéficier de Ma Prime Renov’ 2022, il est indispensable d’être propriétaire d’une maison ou d’un appartement qui a été construit depuis au moins 15 ans. Par ailleurs, le logement doit être occupé en tant que résidence principale. Pour savoir si vous êtes éligibles ou non, vous pouvez vous rendre sur « monprojet.anah.gouv.fr », il s’agit d’un site gouvernemental sur lequel vous pourrez faire une simulation en utilisant votre numéro fiscal.

Quelles sont les installations concernées par le dispositif ?

©studio harmony - Shutterstock

C’est un point important à soulever, toutes les installations ne sont pas forcément éligibles à l’aide Ma Prime Renov’ 2022. Parmi celles qui sont concernées, on citera les suivants :

  • Les équipements de production de chauffage qui fonctionnent à l’énergie solaire thermique ;
  • Les pompes à chaleur eau/air : elles récupèrent les calories de l’air pour chauffer l’eau des radiateurs ;
  • Les chaudières à alimentation manuelles ou automatiques qui fonctionnent au bois ou autres biomasses : résidus organiques, granulés de bois, sciures, les écorces, etc.
  • Les pompes à chaleur solarothermiques ou géothermiques. Les pompes géothermiques récupèrent la chaleur des nappes phréatiques ou de la terre et les pompes solarothermiques sont équipées de panneaux solaires qui vont capter la chaleur de leur environnement.

Suppression des primes pour les chaudières à très haute performance énergétique

Dès le 1er janvier 2023, la prime versée pour l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique, qui est comprise entre 800 et 1 200 €, sera supprimée. Dans la majorité des cas, il s’agit des chaudières à condensation, soit les chaudières à gaz. Cette mesure a été prise dans le but de réduire de manière drastique la dépendance des habitants à ce type de combustible.

Comment faire une demande pour Ma Prime Renov‘ ?

La première chose à faire est de demander un devis auprès d’un artisan qui est certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour que vous puissiez réaliser des travaux agréés. La seconde étape consistera à vous rendre sur le site « maprimerenov.gouv.fr » pour remplir les dossiers de demande. Pour cela, il vous faudra créer un compte. C’est une étape relativement facile qui ne vous prendra pas beaucoup de temps.

Une fois ces étapes franchies, vous recevrez une estimation pour que vous ayez un ordre d’idées. Enfin, vous pourrez engager les travaux. Une fois ces derniers terminés, vous devrez transférer les justificatifs et les factures sur votre espace personnel sur le site. Dès que l’aide vous sera définitivement attribuée, elle sera versée sur votre compte en banque.

Un retour sur investissement en seulement deux ans

© sdecoret – Shutterstock

Selon le groupe Effy, le retour sur investissement d’un remplacement de chaudière pourra se faire en seulement deux ans. Après ce délai, l’argent économisé sur les factures énergétiques se transformera en un gain supplémentaire de pouvoir d’achat. Si vous avez encore une chaudière fonctionnant au fioul, le meilleur moment pour changer de système de chauffage est « maintenant ».

En effet, il ne faut pas attendre l’hiver pour engager ce type de travaux, d’une part parce que le bonus du dispositif d’aide à la rénovation n’est disponible que jusqu’à la fin de l’année, et d’autre part parce que les demandes vont grimper en flèche à l’approche de l’hiver. Par ailleurs, il est aussi primordial de voir de près l’isolation de votre maison ou de votre appartement en parallèle et effectuer les travaux nécessaires pour optimiser votre consommation énergétique.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.