Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > ZAC de la Cartoucherie à Toulouse : focus sur le projet urbain

ZAC de la Cartoucherie à Toulouse : focus sur le projet urbain

Le projet urbain de la ZAC de la Cartoucherie à Toulouse est un des plus importants de la métropole. Le quartier a pour ambition de concilier développement durable et densité, en donnant l’opportunité aux habitants de profiter d’un vivre ensemble participatif, durable et innovant. L’écoquartier de la Cartoucherie commence à prendre vie. Ceux qui veulent investir dans des appartements neufs à Toulouse y trouveront sans doute leur bonheur. Zoom sur ce grand projet urbain.

La Cartoucherie : un quartier d’exception qui abrite déjà 2 800 habitants

© Anibal Trejo - Shutterstock

Le projet de la Cartoucherie, à Toulouse, a commencé il y a un peu plus de 10 ans, en 2011. Il prend place sur une friche urbaine s’étendant sur une surface de 30 hectares. La mairie de Toulouse a acheté les terrains au groupe d’armement du GIAT Industries. Les travaux de dépollution du site ont débuté quelques mois après dans cette zone située à l’ouest du quartier Saint-Cyprien. Le projet a pu prendre forme après une grande concertation entre professionnels, aménageurs, riverains, élus et associations. Le quartier est situé à seulement quelques minutes du Centre hospitalier Purpan, de plusieurs espaces culturels, comme le Musée des abattoirs ou le Zénith, ainsi que d’un campus étudiant.

La Cartoucherie est accessible depuis la rocade et est bien desservie par le tramway. Les liaisons menant au quartier vont être renforcées du nord au sud pour qu’il soit mieux connecté.

Un écoquartier qui fait rêver

Lors des phases de dépollution, six boulets du Second Empire et 50 000 obus inertes datant des années 50 ont été extraits. Déjà à la fin de l’année 2012, le nettoyage était terminé à 90 %. C’est en décembre 2017 que la Cartoucherie a obtenu le label d’écoquartier. Le programme comprend des bureaux, des logements et divers équipements publics.

À l’heure actuelle, le quartier abrite 2 800 habitants selon la vice-présidente de Toulouse Métropole en charge de l’urbanisme, Annette Laigneau. Elle a précisé que 1 500 logements ont déjà été livrés. À terme, le quartier pourra accueillir environ 6 400 habitants. Dans le cadre de la construction de la troisième tranche du quartier, 3 500 nouveaux logements sont prévus.

Les célèbres halles de la Cartoucherie

©Olybrius - Shutterstock

Les halles de la Cartoucherie, bâties pendant la première décennie des années 1900, s’étendent sur 13 000 m2. Ces édifices de l’ancien site militaire et industriel du GIAT ont été les seuls à être conservés. D’ailleurs, ces constructions faites en briquettes roses sont au cœur du projet du quartier. Ce dernier est porté par Cosmopolis, qui a pour ambition de redonner une seconde vie à ces halles du 20e siècle, d’une longueur de 190 mètres. Plusieurs travaux de réhabilitation et de revalorisation sont au programme pour que les Toulousains puissent profiter d’un nouvel espace pour se cultiver, faire du sport, se restaurer ou encore travailler. L’objectif est de transformer les halles en Tiers-lieu, à l’instar de l’écosystème Darwin, à Bordeaux.

Des aménagements axés sur une offre culturelle

Les halles de la Cartoucherie comprendront une salle de spectacle (1 200 m2) ainsi que des halles gourmandes (3 000 m2), avec 1 500 places assises et 25 stands qui seront confiés à des restaurateurs. La salle de spectacle sera modulable grâce à des gradins rétractables. Pour compléter l’offre culturelle, 4 salles de cinéma de 300 places seront installées dans l’ancien atelier de la Halle 128.

Des aménagements dédiés aux professionnels

D’autres agencements sont également prévus, comme la création d’un espace de co-working où tous les profils pourront se croiser, des start-ups aux jeunes entrepreneurs, en passant par les freelances et les étudiants. Le projet comprend aussi des postes de travail nomades qui pourront être loués pour une demi-journée ou une journée, en plus de 140 postes fixes pour les professionnels qui veulent s’y installer à long terme. Des salles de réunion et des bureaux vont être créés. La gestion de ces espaces sera confiée à la conciergerie AlloBernard.

Des aménagements sportifs

Un espace de 3 000 m2 sera dédié au bien-être, au sport et à la santé. Plusieurs activités y sont prévues : salles de squash, murs d’escalade, appareils de musculation, cours de yoga et des salles pour des séances de sophrologie.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Ouverture de deux nouveaux commerces

© Elevate - Pexels

Comme nous l’avons souligné un peu plus tôt, la ZAC de la Cartoucherie à Toulouse est en train de prendre vie. Cela se confirme avec l’ouverture en janvier dernier de la salle de sport Fitness Park et de Carrefour City. Bien entendu, ces commerces s’inscrivent parfaitement dans le projet de réaménagement de l’écoquartier. Ces deux établissements ont ouvert leurs portes sur la place centrale, qui a été baptisée Place des Libertés Communales. Le gestionnaire de ces deux enseignes, et investisseur unique sur la partie commerciale de la Cartoucherie, Carrere REIM, a précisé que Carrefour City et Fitness Park complètent l’offre commerciale qui est déjà en place dans l’écoquartier et constituent à ce jour ce que l’on appelle une centralité commerciale. Un peu plus loin, la brasserie « Les 500 » a été inaugurée en décembre dernier.

De nouveaux commerces en construction

Oppidea avait aménagé la première tranche du quartier pour la mairie de Toulouse en 2019. Quatre commerces sont alors sortis de terre, à savoir un salon de coiffure, un opticien, une pharmacie et une boulangerie. Sur cet espace, dix nouveaux commerces verront le jour dans les prochains mois. Cet été, l’enseigne Pitaya, la Brasserie Les Munitionnettes et un salon de coiffure ouvriront à leur tour. La petite halle du quartier va également accueillir un nouveau cinéma comprenant quatre salles et 400 fauteuils. Il sera exploité par Véo Cinéma, avec une livraison prévue pour fin 2023.

Un parking mutualisé

Le parking silo de 466 places, répartis sur 7 niveaux a été inauguré en septembre 2016 dans le quartier de la Cartoucherie. Il s’agit d’une installation innovante, autant dans les services qu’elle propose que dans sa conception et son mode de gestion. C’est le premier parking mutualisé de Toulouse Métropole. Il permet d’apporter des réponses concrètes aux besoins de stationnement, la nuit et les week-ends pour les habitants et la journée pour les commerçants, les employés des bureaux et les étudiants. L’exploitation du parking a été confiée à la société Indigo, dans le cadre de la délégation de service public des parcs de stationnement.

Une grande diversité de logements

©Roman Babakin - Shutterstock

Le quartier tire son originalité par la diversité de logements que l’on peut y trouver. Les investisseurs et les particuliers auront un large choix en fonction de leurs besoins et de leur budget. Un projet d’habitat participatif, appelé « Aux 4 vents », avait été inauguré en 2018. Chaque foyer dispose de son propre logement, mais pour que la communauté puisse vivre, des parties communes ont été aménagées. Au total, 3 525 logements sont prévus.

La tour Wood’Art – La Canopée

C’est un projet atypique qui a participé à l’attrait des habitants pour le quartier de la Cartoucherie. Portée par Icade, la construction de la tour Wood’Art – La Canopée s’est particulièrement distinguée par sa structure. La tour de 10 étages est composée à 76 % de bois. Le programme comprend 2 750 m2 de commerces de pied d’immeuble, un hôtel de 100 chambres (Eklo), 95 logements en vente libre et à prix maîtrisés, 42 logements sociaux et un parking en sous-sol de 8 600 m2.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.