Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Emmanuelle Wargon lance le dispositif « France Rénov’ »

Emmanuelle Wargon lance le dispositif « France Rénov’ »

« France Rénov’ », c’est le nom du nouveau service que le gouvernement vient de lancer, dans le cadre de la loi Climat et Résilience. Les programmes neufs à Toulouse ou dans d’autres villes ne sont pas concernés par ce service étant donné que les logements neufs sont conformes aux normes les plus récentes. Le service a été créé afin d’accompagner les ménages français qui désirent entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement. Il entrera en vigueur, avec une nouvelle prime rénovation, dès janvier prochain, selon le ministère de la Transition écologique. Les détails dans cet article.

France Rénov’ : comment fonctionne le service ?

Réaliser des travaux dans l’objectif d’optimiser la performance énergétique de son logement peut très vite devenir un véritable casse-tête. En effet, il n’est pas toujours évident de trouver facilement les professionnels adaptés ou de définir les travaux à entreprendre. De nombreux ménages ne connaissent ou ne comprennent pas non plus les dispositifs mis en place à cet effet et dont ils peuvent bénéficier. C’est dans cette optique que le Gouvernement a créé France Rénov’. Il s’agit d’un service lancé afin d’accompagner les foyers dans leurs travaux de rénovation énergétique, en leur procurant des conseils et des informations claires, précises et complètes.

© Milivoj Kuhar - Unsplash

Le 27 octobre dernier, une conférence à destination des professionnels a été organisé par l’Ademe, l’Anah et la mission de coordination interministérielle du plan de rénovation. La conférence portait sur les évolutions en termes de rénovation de l’habitat à partir de 2022. Pour l’administration et les opérateurs du gouvernement, cette rencontre a été l’occasion de présenter le nouveau système France Rénov’ et ses contours.

Les objectifs de la création du nouveau dispositif

La mission d’informer, de conseiller et d’accompagner les foyers dans les travaux de rénovation énergétique appartenait d’abord à la marque « Faire ». Mais contrairement à la prime rénovation énergétique 2021, Ma Prime Rénov’, ou à d’autres dispositifs existants, le réseau « Faire » n’a pas su arriver aux oreilles du grand public. La mise en place de deux structures parallèles (l’Anah et l’Ademe) pour prendre en charge la gestion de deux réseaux n’a pas non plus rendu les choses plus faciles. Le ministère a alors jugé nécessaire de créer un service unique qui pourra être facilement identifiable dans le paysage : France Rénov’.

France Rénov’, opérationnel à partir du 1er janvier 2022, sera le service public unique, le seul interlocuteur des ménages en France qui souhaitent rénover leurs logements. Le service est cofinancé par différents organismes comme le programme Sare, les CEE (Certificat d’Économies d’Énergie), mais aussi par les collectivités locales. L’objectif est, avant tout, « d’apporter plus de lisibilité et plus de simplicité » dans les démarches, affirme Emmanuelle Wargon, ministre du Logement.

Les intérêts du service

Le dispositif France Rénov, avec comme slogan « Le service public pour mieux rénover mon habitat », privilégie les offres globales, donc les importanres rénovations comme le chauffage, l’isolation ou encore l’aération, pour les biens immobiliers de plus de 15 ans qui ont tendance à être énergivores. En plus des réseaux « Faire » (Faciliter, accompagner et informer à la transition énergétique) et des services de l’Anah qui seront transformés en des espaces dédiés au nouveau service, 450 guichets France Rénov’ seront ouverts partout dans l’Hexagone afin de couvrir tout le territoire et de répondre à la demande. Une plateforme en ligne sera également mise à la disposition des usagers qui souhaitent se lancer dans des travaux pour rénover leur logement. Sur la plateforme, ils pourront facilement trouver un numéro de téléphone permettant de joindre rapidement un conseiller, un simulateur d’aides, l’adresse de l’espace conseil le plus proche de chez eux ainsi qu’une liste qui comporte les coordonnées de professionnels labellisés RGE (reconnu garant de l’environnement).

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Des accompagnateurs pour aider les ménages dans les démarches

Avec la prime rénovation énergétique 2021, les usagers peuvent déjà bénéficier d’un accompagnement dans chacune des démarches à entreprendre (financières, juridiques, techniques…). Pour France Rénov’, le Gouvernement va d’abord s’appuyer sur les conseillers du réseau « Faire » et les professionnels de l’Agence nationale de l’habitat. Mais le dispositif va s’élargir et des accompagnateurs seront prévus pour guider les ménages dans toutes les étapes de leur projet de rénovation. Ces professionnels se chargeront d’orienter les particuliers vers des rénovations globales et non un seul geste comme le remplacement de fenêtres, par exemple. Il faut, cependant, noter que le recours aux services d’un accompagnateur spécialisé ne sera gratuit que pour les foyers modestes.

©BalanceFormCreative - Shutterstock

Les accompagnateurs France Rénov’ pourront s’occuper de diverses missions, comme :

  • faire un état des lieux de bien immobilier à rénover ;
  • conseiller le propriétaire dans le choix des artisans ou des entreprises ;
  • définir les différents travaux à effectuer ;
  • élaborer un plan de financement pour limiter le reste à charge, tout en mobilisant les aides financières ;
  • aider le porteur de projet dans le montage des dossiers ;
  • faire le suivi des travaux…

Une nouvelle prime rénovation et d’autres prêts ?

Ma Prime Rénov’, cette prime rénovation énergétique 2021, a connu un succès fulgurant auprès des particuliers qui ont entrepris des travaux pour rendre leur logement moins énergivore et plus performant. L’année prochaine, elle sera renforcée, suite au succès massif rencontré.

Pour ce qui est de l’amélioration de la qualité de l’air dans les secteurs qui utilisent majoritairement le chauffage à bois, des forfaits dédiés aux inserts bois et aux foyers fermés feront l’objet d’une augmentation. En effet, en plus d’un mauvais rendement, le recours aux foyers ouverts favorise l’émission de nombreux polluants. C’est pour cette raison que d’autres aides viennent compléter les dispositifs existants, tels que Ma Prime Rénov’.

Ma Prime Rénov’ Sérénité

Pour compléter la structure, avec Ma Prime Rénov’ classique et Ma Prime Rénov’ copropriétés, le ministère de la Transition écologique souhaite aller plus loin et mettre en place de nouveaux outils afin d’encourager les ménages modestes et très modestes à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique. Cela permettra de réduire les consommations énergétiques des logements, et donc de réaliser des économies sur les factures, tout en changeant d’étiquette énergie. Une nouvelle prime rénovation, appelée Ma Prime Rénov’ Sérénité, sera bientôt disponible. Ce dispositif viendra remplacer « Habiter Mieux Sérénité » et pourra également aider les ménages modestes et très modestes dans le financement des travaux performants. À titre de rappel, « Habiter Mieux Sérénité » est une aide de l’Anah qui consiste à financer les travaux de rénovation ambitieux pour une performance énergétique de 35 % minimum.

New Africa - ShutterStock

La nouvelle prime rénovation « Ma Prime Rénov’ Sérénité » permet aux ménages, sous conditions de ressources de bénéficier de taux de financement avantageux, jusqu’à 50% des travaux réalisés et de profiter d’un gain énergétique de 35% minimum.

Des « Par » ou prêts avance rénovation

Des prêts « avance rénovation » vont également être créés, toujours dans le cadre de la loi Climat et résilience. Ces prêts s’adressent aux foyers les plus modestes et seront garantis par l’État. Ils seront lancés afin d’aider les ménages dans le financement du reste à charge des différents travaux de rénovation destinés à améliorer la performance énergétique de leurs logements. Les modalités seront fixées par décret, mais le gouvernement a déjà souligné que la garantie de l’État s’élèverait à 75 % de l’éventuelle perte encourue par l’établissement financier. Par ailleurs, la Banque Postale, le Crédit Mutuel et d’autres établissements bancaires se seraient déjà engagés pour la distribution de ce type de prêt, d’après l’exécutif.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.