Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > L'intelligence artificielle au service de la rénovation énergétique dans l'immobilier

L'intelligence artificielle au service de la rénovation énergétique dans l'immobilier

Un service d’intelligence artificielle pour l’immobilier va être mis en place au printemps par la Banque des Territoires. L’objectif est d’aider les collectivités à déterminer précisément quels bâtiments ont besoin de travaux de rénovation énergétique en priorité. Grâce à ce service, les bâtiments anciens rénovés pourront être aussi performants que les nouveaux. Il concernera dans un premier temps les bâtiments publics. Si le test s’avère concluant, il faudra attendre pour savoir s’il pourra être utilisé un jour dans l’immobilier neuf à Toulouse.

Intelligence artificielle dans l’immobilier : le service Prioréno

©PopTika - Shutterstock

Baptisé Prioréno, ce nouvel outil pourra être accessible en ligne dès le deuxième trimestre de cette année. Il fonctionnera avec les données de consommation énergétique de presque tous les bâtiments publics de l’Hexagone (environ 500 000). Les données en question seront fournies par les gestionnaires du réseau électrique que sont : GRDF et Enedis. Elles permettront d’identifier chaque bâtiment, de connaître leur consommation énergétique exacte ou encore d’avoir accès à des informations inédites comme le potentiel photovoltaïque ou la pertinence de la rénovation d’une toiture.

La rénovation des bâtiments au cœur de la lutte contre la précarité énergétique

La présidente du directoire d’Enedis, Marianne Laigneau, a expliqué que la rénovation des bâtiments est un axe fondamental pour la lutte contre la précarité énergétique et sera en première ligne pour la réussite de la transition écologique. En mettant l’expertise d'Enedis en tant qu'opérateur de data à disposition, le service public pourra continuer à poursuivre son engagement auprès des différents territoires.

Dans l’objectif de construction d’une France plus efficiente et plus responsable, toute une filière a été mobilisée. Prioréno est d’ailleurs l’illustration par excellence de cette envie.

Comment fonctionne cette intelligence artificielle ?

Le fonctionnement de Prioréno est assez simple. En effet, le service dispose d’un algorithme qui analyse les données récoltées, comme les bases de données topographiques ou les fichiers fonciers. Les collectivités auront ensuite la possibilité de connaître de manière précise la consommation de leurs bâtiments. Une fois cette information entre leurs mains, elles pourront savoir quels sont les types de rénovation à faire et pour quel bâtiment.

Le but est de réaliser le maximum d’économies d’énergie. Grâce à Prioréno, il leur sera également possible de faire un tri des bâtiments, en fonction de leur usage. Les collectivités pourront se concentrer en priorité sur les établissements scolaires, par exemple. Un autre avantage de taille avec l’algorithme, c’est qu’il permettra de déterminer le potentiel photovoltaïque des bâtiments. Le secrétaire d’État à la ruralité, Joël Giraud, a annoncé dans un communiqué que « Prioréno est une réelle chance pour les collectivités locales ». Les territoires ruraux y trouveront aussi un excellent moyen d’optimiser leur consommation énergétique.

Vers une accélération de la rénovation énergétique ?

© Kindel Media - Pexels

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a déclaré que ce nouvel outil « permettra l’accélération de la rénovation énergétique des bâtiments des collectivités ». Le dispositif avait déjà été expérimenté par plusieurs collectivités, une soixantaine environ.

Parmi elles, la ville de Grasse, qui a fait une étude sur une période de 10 mois, cofinancée par la Banque des Territoires. Durant cette étude, une analyse du parc scolaire a été réalisée pour en tirer une évaluation des rénovations à prioriser. Il a été constaté que les bâtiments proposés à la rénovation étaient les mêmes que ceux suggérés par l’algorithme de Prioréno lors de l’expérimentation. Une preuve de l’efficacité de l’outil.

Cependant, le ministère du Logement pointe du doigt un constat : les collectivités manquent de connaissances quant à la consommation énergétique de leur parc immobilier. Prioréno permettra alors d’inciter davantage les élus à se pencher sur la question et ainsi atteindre les objectifs fixés par le ministère.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Une éventuelle extension de l’usage du service est-elle prévue ?

Selon les déclarations faites dans le communiqué de presse du lancement de Prioréno, l’outil pourrait être étendu à d’autres champs d’application comme le logement social par exemple. Pour compléter l’algorithme et apporter une nouvelle vision, d’autres gestionnaires de réseaux de distribution énergétique pourraient être amenés à utiliser Prioréno.

Les bâtiments publics représentent une grosse charge pour les collectivités

Une politique de décentralisation a été adoptée par les différents gouvernements qui se sont succédé au cours de ces 35 dernières années. Les collectivités locales doivent aujourd’hui entretenir près de 280 millions de m2 de bâtiments publics, qui ont, pour la majorité, besoin de travaux de rénovation énergétique.

Il faut savoir qu’un peu plus des trois quarts de la consommation énergétique d’une commune est produit par les bibliothèques, les écoles, les piscines ou encore les crèches. Après les charges de personnels, les bâtiments publics constituent le deuxième poste de dépense des collectivités.

La rénovation énergétique est une priorité

La transition énergétique est un axe sur lequel le gouvernement compte bien mettre les moyens. Réglementée selon le dispositif Eco Énergie tertiaire et la loi ELAN, l’objectif à atteindre d’ici 2050 est la neutralité carbone. La ligne directrice est claire, la réduction de consommation dans les prochaines années devra être progressive par rapport aux chiffres de 2010. Ainsi, en 2030, l’objectif sera de - 40 %, il sera de - 50 % en 2040 et de - 60 % en 2050.

Ouverture de la plateforme OPERAT en septembre

© Oleg Magni - Pexels

Afin que les collectivités locales puissent atteindre leurs objectifs en termes de rénovation énergétique, l’OPERAT, ou « l’Observatoire de la Performance Énergétique, de la Rénovation et des Actions du Tertiaire », va être mis en service par la Banque des Territoires. C’est par le biais de cette plateforme que les données des collectivités seront recueillies. OPERAT permettra également de réaliser « une évaluation annuelle des consommations énergétiques qui vont être ajustées selon les variations climatiques ». Tout comme le service d’intelligence artificielle Prioréno, la plateforme ne servira pas uniquement à collecter les données, elle offrira aussi un accompagnement personnalisé pour les démarches à suivre.

Des rôles biens définis pour les partenaires

Une convention a été signée entre les différents partenaires de la conception de Prioréno, qui travailleront ensemble pour 18 mois. La Banque des Territoires s’est engagée à mettre Prioréno à disposition sur sa plateforme, gratuitement. De leur côté, GRDF et Enedis fourniront toutes les données nécessaires de consommation énergétique et travailleront main dans la main pour concevoir les prochaines innovations du dispositif. Enfin, l’État devra assurer l’articulation de Prioréno avec les dispositifs numériques qui sont déjà en place et les porter auprès des collectivités. Le directeur de la Banque des Territoires, Olivier Sichel, a déclaré qu’ils allaient accompagner la rénovation du parc immobilier public, par le biais de Prioréno, en analysant les données de l’ingénierie et en proposant des financements participatifs aux prêts qu’ils mettront à disposition des collectivités.

Au cours des prochains mois, Prioréno pourra être proposé aux collectivités par les réseaux régionaux de la Banque des Territoires. Parmi les cibles principales, on citera notamment les communes qui relèvent des programmes Petites villes de demain et Action cœur de ville, mais aussi les communes rurales.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.