Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Toulouse Métropole assurera la mobilité de 4,5 millions d’habitants d’ici 2025

Écrit par Miora R. publié le 14 septembre 2022

Toulouse Métropole assurera la mobilité de 4,5 millions d’habitants d’ici 2025

Le Projet Mobilité 2020-2025-2030 de Toulouse Métropole a pour objectif de développer un réseau de transport innovant et performant, répondant aux besoins des usagers de toute l’agglomération toulousaine. Ce projet intègre aussi l’organisation des réseaux routiers et le développement urbain du territoire. Le PDU (plan de déplacement urbain) de la Ville Rose jouera sur la complémentarité des modes de transport, lui permettant d’irriguer l’ensemble du territoire.

En tout, les transports en commun vont être rénovés grâce à une enveloppe de 3,8 milliards d’euros qui seront répartis sur 15 ans. Afin d’être certain d’avoir une bonne rentabilité sur votre investissement dans les prochaines années, c’est le moment d’acheter dans l’immobilier neuf à Toulouse.

Une nouveau PDU pour Toulouse

Toutes les agglomérations qui abritent plus de 100 000 habitants en France doivent obligatoirement disposer d’un plan de déplacements urbains (PDU). À Toulouse, c’est le Projet Mobilités 2020-2025-2030 qui fait foi. Il est élaboré par le Syndicat mixte des transports en commun (Tisséo-Collectivités) sur 114 communes. Ce nouveau plan a pour ambition d’apporter des réponses concrètes aux enjeux d’accessibilité, de mobilité et d’attractivité du territoire à l’horizon 2030. Dans 8 ans, l’objectif sera d’accueillir plus de 15 000 nouveaux habitants chaque année sur l’aire urbaine. Avec autant d’habitants, il faudra compter 500 000 déplacements supplémentaires par jour.

PDU Toulouse – Une foule en mouvement
©IR Stone - Shutterstock

Une croissance démographique qui se répercutera sur la mobilité

Depuis plus d’une décennie, la métropole de Toulouse connait une forte hausse démographique. Les 15 000 habitants de plus par an l’aire urbaine ainsi que les 7 000 emplois qui vont être créés chaque année auront sans aucun doute des répercussions sur la mobilité au sein du vaste espace métropolitain. En 2025, le nombre de déplacements quotidiens est estimé à 4,5 millions par jour sur la grande agglomération toulousaine, tous modes confondus. Les 500 000 déplacements en plus au quotidien n’arrangeront pas les choses, d’où la nécessité de trouver des solutions au plus vite.

De nouvelles mobilités à anticiper

Dans toute l’agglomération toulousaine, on a constaté une inversion des pratiques de déplacement depuis quelques années. Ainsi, les habitants utilisent de moins en moins la voiture et préfèrent prendre les transports en commun. Notons néanmoins que les différences sont plus ou moins importantes selon les territoires : 40 % d’usage de la voiture à Toulouse, contre 70 à 80 % d’usage dans les autres communes. Les services alternatifs à la voiture solo et les nouveaux usages facilitent énormément les déplacements des usagers qui sont en quête constante de bien-être et d’efficacité.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Quels sont les axes du projet Mobilité ?

Le PDU de Toulouse comprend plusieurs actions qui ont pour objectif de tisser un réseau global de transport accessible par les modes de transport doux. Voici les principaux axes du projet Mobilités : le doublement de la capacité de la ligne A, la troisième ligne de métro, le réseau Linéo (bus à haute performance) et le téléphérique urbain sud.

Doublement de la capacité de la ligne A

Cette première action a été menée en 2020. Il avait pour but de doubler la capacité de transport de voyageurs sur la ligne A du métro. Avant, la ligne permettait de transporter 220 000 passagers par jour, contre 400 000 aujourd’hui. Le chantier a coûté 180 millions d’euros, sans prendre en compte l’achat des nouvelles rames.

Renforcement du réseau Linéo

Le projet de renforcement du réseau Linéo est programmé pour l’horizon 2026. C’est un service de bus qui offre une amplitude horaire de 5h du matin à minuit et une fréquence de 8 à 10 minutes. En tout, ce service nécessitera un investissement atteignant les 100 millions d’euros. Voici les 10 lignes Linéo qui compose actuellement le réseau :

  • Linéo 1 : reliant le Gymnase de l'Hers à Sept Deniers ;
  • Linéo 2 : reliant Arène Saint-Martin du Touch à Colomiers ;
  • Linéo 3 : reliant Plaisance Tournefeuille à Toulouse Arènes ;
  • Linéo 4 : reliant Cours Dillon à Basso Cambo ;
  • Linéo 5 : reliant Portet-sur-Garonne à Toulouse Empalot ;
  • Linéo 6 : reliant Ramonville à Castanet-Tolosan;
  • Linéo 7 : reliant Cours Dillon à Saint-Orens ;
  • Linéo 8 : reliant Marengo SNCF à Gonin ;
  • Linéo 9 : reliant L'Union à Toulouse Empalot.
PDU Toulouse – Un bus vide à l’arrêt
© David Mark - Pixabay

Afin d’améliorer la fiabilité des temps de parcours, des adaptations sont encore à l’étude pour ces axes Linéo, tels que des aménagements complémentaires sur les axes déjà utilisés ou le prolongement de certaines lignes. Dès ce mois de septembre, les Linéo 7 et 9 vont être fusionnés au niveau de François Verdier. D’ici 2026, 5 nouveaux axes vont être mis en service :

  • Linéo 10 : reliant Fenouillet à Toulouse La Vache (prévu pour la rentrée 2022) ;
  • Linéo 11 : reliant Toulouse Basso Cambo, Cugnaux, Villeneuve-Tolosane et Frouzins (prévu pour janvier 2023) ;
  • Linéo 12 : reliant Borderouge à Rangueil (prévu pour septembre 2025) ;
  • Linéo 14 : reliant Basso Cambo à Marengo-SNCF (prévu pour septembre 2024) ;
  • Nouveau Linéo 7 : reliant l’Université Paul Sabatier à Saint-Orens (prévu pour septembre 2025).

Soulignons que le parc de véhicule Linéo sera remplacé progressivement par des bus hybrides, mi-électriques, mi-diesel.

Des lignes Emploi et des lignes Express

Le PDU de Toulouse prévoit également l’optimisation des lignes Emploi et la création de nouvelles lignes Express qui seront mises en service aux heures de pointe, avec une fréquence de 30 minutes maximum. Dans un premier temps, elles concerneront le bassin Sud-Ouest Muret-Basso Cambo (ligne prévue en septembre 2024) et le bassin Ouest Saint-Lys-Fonsorbes-Colomiers (prévu pour septembre 2025).

La troisième ligne de métro

C’est l’un des plus grands axes du PDU de Toulouse. La troisième ligne de métro est fortement attendue par les usagers. Elle desservira les zones d’emplois du nord-est et du sud-est, soit 27 km, de Colomiers à Labège. La ligne permettra de connecter la zone aéronautique et les sites industriels de Montaudran et rapprochant ainsi l’aéroport international de Toulouse-Blagnac et la gare Matabiau, deux pôles de mobilité importants.

La troisième ligne de métro pourra accueillir 220 000 voyageurs chaque jour, avec un temps de trajet remarquablement court : 25 minutes pour rejoindre l’aéroport depuis Matabiau, 20 minutes pour rejoindre Matabiau depuis Airbus Colomiers et 40 minutes pour le trajet d‘Airbus Colomiers à Labège Innopole. Selon le calendrier du projet, sa mise en service est prévue pour 2028.

Le téléphérique urbain sud

PDU Toulouse – Un téléphérique en marche
© Vineyard Perspective - Shutterstock

Le téléphérique urbain sud a été mis en service le 14 mai 2022. Il permet aux usagers de relier l’Oncopole, le CHU Rangueil et l’Université Paul-Sabatier. Le téléphérique passe par-dessus la Garonne et la colline de Pech-David. L’extension de ligne vers Montaudran et Basso Cambo est à l’étude, mais il faudra encore patienter quelques années.

Les chiffres du PDU de Toulouse

Ce projet de développement des transports en commun a nécessité un budget considérable. Pour mener à bien les opérations à réaliser, le Syndicat mixte des transports en commun (Tisséo Collectivités) a regroupé Toulouse Métropole, le Syndicat Intercommunal des Transports de la Région Toulousaine, la communauté d’agglomération Sicoval et le Muretain Agglo. Sur 15 ans, le programme d’investissements du Projet Mobilités nécessitera 3,8 milliards d’euros. Sur cette somme, 1,73 milliard sont dédiés au programme de base, 2,128 milliards à la ligne TAE (Toulouse Aerospace Express), 110 millions à la section aéroport et 180 millions d’euros pour la connexion avec la ligne B.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.