Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Programme neuf à Toulouse : Wood’Art à la Cartoucherie

Programme neuf à Toulouse : Wood’Art à la Cartoucherie

Des paysages au charme singulier, une grande facilité de déplacements, une économie florissante, numéro 1 mondial dans le domaine de l’aéronautique civil et commercial, une vie étudiante dynamique (troisième ville estudiantine de France, avec plus de 100 000 étudiants), un cadre de vie indéniable… Mille et une qualités font de Toulouse la troisième ville idéale de l’Hexagone. Et la Ville Rose n’a pas dit son dernier mot ! De nombreux projets urbains, tous aussi créatifs et innovants les uns que les autres, y voient le jour et rythment le quotidien de ses différents quartiers. Ces projets ont pour objectif d’accompagner le développement de la métropole, tout en préservant l’identité des communes et des quartiers. Aujourd’hui, la tendance est aux constructions respectueuses de l’environnement et aux lignes architecturales originales, en témoigne Wood’Art La Canopée, au sein de l’écoquartier La Cartoucherie. Zoom sur ce programme immobilier neuf à Toulouse !

La Cartoucherie : un écoquartier emblématique alliant vie urbaine et développement durable au cœur de Toulouse

La Cartoucherie est un écoquartier qui grandit au cœur de la Ville Rose. Construit sur l’ancien site du GIAT, un siège historique de fabrication de munitions de petits et moyens calibres d’avant-guerres, ce quartier toulousain se donne l’ambition d’allier vie urbaine et développement durable pour un « vivre ensemble » harmonieux, innovant et participatif. Lancé en 2006, à l’issue d’une concertation prolongée entre élus, professionnels, association, aménageurs et riverains, il a accueilli ses premiers résidents en 2015. En 2017, il a obtenu le label « écoquartier ». D’une part, il a l’ambition de privilégier la diversité sociale et générationnelle : avec 30 % d’habitat social, 25 % de logements en accession aidée, une structure « petite-enfance » et un groupe scolaire. D’autre part, favoriser la performance énergétique et environnementale des constructions constitue également l’un de ses plus grands objectifs : avec la construction de bâtiments équipés d’un chauffage collectif et qui bénéficient d’un meilleur ensoleillement.

Comme la majorité des quartiers toulousains, La Cartoucherie est très bien desservi et est connecté à l’ensemble de la ville. Il est accessible depuis la rocade et fait la jonction entre le centre historique et les faubourgs en périphérie. La présence de deux arrêts de tramway et des lignes de bus 45 et linéo 2 facilite le quotidien des habitants. Les stations de métro Arènes, avec les lignes A et C, ainsi que Patte d’Oie, avec la ligne A, se trouvent à quelques minutes du secteur.

La Cartoucherie affiche une superficie d’environ 33 ha et se situe à la périphérie de Saint-Cyprien, non loin du centre hospitalier Purpan, à proximité d’un campus universitaire et de quelques établissements culturels (musée des Abattoirs, Zénith…). S’appuyant sur la mixité de son programme, le quartier accueille logements, bureaux et équipements publics. Certains logements sont éligibles à la loi Pinel à Toulouse, un dispositif très prisé des ménages modestes souhaitant acquérir une résidence principale. Des lieux de rencontres et de promenades y sont également implantés, de véritables vecteurs de lien social entre les habitants : promenades jardinées, pistes cyclables, coins de verdure, cheminements piétons…

La Cartoucherie en chiffres

  • 33 ha
  • 3 500 logements
  • 15 000 m2 d’équipements publics
  • 78 000 m2 dédiés aux espaces professionnels (bureaux et autres activités…)
  • 12 000 m2 consacrés à l’enseignement supérieur
  • 7 000 m2 pour les commerces
  • 2 ha d’espaces naturels
  • 2,6 km de pistes cyclables

Wood’Art à La Cartoucherie : un programme neuf innovant, aussi bien dans sa conception que dans son usage

La Cartoucherie va accueillir Wood’Art, un programme immobilier neuf à Toulouse, en parfait accord avec les objectifs de l’écoquartier. Porté par le promoteur Icade, ce projet de plus de 13 300 m2 figure parmi les 13 premiers lauréats du concours national des immeubles en bois de moyenne et grande hauteur. En effet, la résidence est composée à 76 % d’éléments en bois. En 2017, elle a été sélectionnée par Adivbois, l’association pour le développement des immeubles à vivre en bois.

Le coût total du projet est de près de 20 millions d’euros, avec une subvention de 10 % de la région Occitanie, dans le cadre de l’appel à projets « Bâtiments no watt ».

Wood’Art en chiffres

  • Un hôtel comportant 100 chambres (de l’enseigne Eklo)
  • 2 750 m2 dédiés aux commerces
  • Un grand parking public installé au sous-sol pour les établissements commerciaux
  • Un bâtiment social accueillant 42 logements
  • 95 logements de la résidence La Canopée, proposés en vente libre et à prix maîtrisé

La particularité du programme ? Une association de matériaux durables, en hommage à la nature et à la biodiversité

Une construction innovante et rationnelle : tel est le défi de Wood’Art. Ce programme neuf à Toulouse favorise la sobriété énergétique. L’évolution des demandes des usagers est également en tête de liste de ses priorités. Les travaux ont débuté en 2018 et la livraison du programme est prévue pour novembre 2021. La particularité de ce projet réside dans la forte présence du bois (76 %) dans sa structure, notamment sur l’ensemble des façades. Les bois locaux ont été privilégiés pour la construction des murs, des ossatures et des planchers. Frank Mathis, président d’Adivbois, affirme que : « Wood’Art est un projet emblématique pour Adivbois et la filière bois. Il fait la preuve que le bois répondra bien présent à l’ambition de la RE 2020 ».

Pour garantir une sécurité optimale, le responsable du pôle bois de Terrell Group (partenaire du projet), Philippe Bontemps, précise que : « sur ce chantier, on a assuré l’étanchéité à l’eau des façades pour bien protéger les ossatures bois qui y sont intégrées ». Il ajoute que : « concernant la sécurité incendie, on a encapsulé ce qui devait l’être avec un flocage sous les planchers en bois lamellé ». Pour les éléments qui nécessitent une solidité et une robustesse accrue comme le socle, le sous-sol, les noyaux et les escaliers, les professionnels ont eu recours au béton.

Wood’Art bénéficie de plusieurs certifications et labels : NH Habitat HQE, label Biosource Niveau 1, Niveau Thermique Label E+C de niveau E3C2, label BBCA, pyramide régionale Toulouse Occitanie 2019, niveau argent du label Bâtiment Durable Occitanie…

Les constructions en bois : une tendance économique et écologique

Depuis quelques années, le bois s’est réimposé comme le matériau phare des constructeurs pour la réalisation de programmes neufs à Toulouse et partout en France. Dans la Ville Rose, de plus en plus d’architectes et de promoteurs intègrent, en effet, le bois dans la construction de résidences neuves qui arborent une architecture sobre et contemporaine. Les particuliers et les investisseurs sont également nombreux à s’intéresser aux biens immobiliers neufs qui favorisent le concept « écologique », et ce, grâce à différents dispositifs d’aide à l’achat tel que le PTZ à Toulouse.

Le bois : pourquoi ce grand retour des matériaux nobles et écologiques dans l’univers de l’architecture ? Intemporel, authentique et chaleureux, ce grand classique est destiné à un usage infini. En plus de donner un charme authentique à l’ensemble de la construction, qu’il s’agisse d’un immeuble ou d’une maison individuelle, le bois est aussi réputé pour sa robustesse et sa capacité à résister aux aléas des saisons et des intempéries. Il bénéficie également de propriétés favorables à la bonne isolation phonique et thermique d’un logement. Le plus vieux bâtiment en bois du monde date du VIIe siècle et se trouve au Japon, prouvant ainsi que le bois est un matériau solide et durable qui sait traverser les époques.