Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Projet Grand Matabiau

Où en est le projet Grand Matabiau Quai d’Oc à Toulouse ?

Le projet Grand Matabiau, Quai d’Oc à Toulouse accompagne la mutation du quartier Matabiau-Marengo par le biais du développement des aménagements et transports urbains. À l’heure actuelle, les différents travaux d’embellissement des abords de la gare Matabiau sont déjà terminés. Les usagers, les habitants ainsi que les touristes profitent déjà de ce nouvel environnement. Les changements offerts par ce projet feront certainement du bien au marché de l’immobilier neuf à Toulouse. Voyons de plus près la progression des travaux du Grand Matabiau, Quai d’Oc.

Retour sur les grandes lignes du projet

Grand Matabiau, Quai d’Oc développera 300 000 m² qui seront dédiés aux activités tertiaires autour de Matabiau et du pôle d’échanges multimodal. L’objectif du projet est d’améliorer de façon conséquente l’offre de transport, de créer un centre d’affaires à la hauteur des besoins d’une métropole européenne et d’aménager les quartiers existants.

Le pôle multimodal est emblématique du projet. En effet, le pôle d’échanges Toulouse-Matabiau permettra de répondre au flux de voyageurs en prévision. Cela se fera en connectant tous les modes de déplacements : piéton, vélo, voiture, car, bus, métro et train.

Le deuxième axe du projet se concentre sur le plan urbain. La métamorphose des quartiers alentours et de la gare s’inscrit entièrement dans un grand projet urbain qui permettra de relier le quartier au centre-ville. Elle s'est récemment traduite par la transformation des allées Jean-Jaurès en ramblas. L’objectif principal est d’imaginer un nouveau quartier de vie et de travail tout autour de la gare, avec des commerces, des bureaux et de nouvelles offres de logements. Côté boulevard Pierre Sémard, devant la gare, le parvis Canal a déjà été livré. Il prend la forme d’un espace ouvert sur le centre-ville historique. Notons que le canal du Midi a été recouvert et a bénéficié de 70 arbres en plus. Des travaux ont aussi été réalisés du côté de l’entrée de la ligne A. Cette dernière a été rénovée et est actuellement accessible aux personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, le bâtiment voyageurs de la gare a reçu un sérieux « lifting » à travers la réhabilitation de la marquise et des menuiseries monumentales.

Pour conduire le projet de rénovation du quartier Matabiau-Marengo, c’est l’urbaniste catalan Joan Busquets qui a été désigné. Il travaille en collaboration avec l’architecte Jean-Marie Duthilleul et le paysagiste Michel Desvignes.

En ce qui concerne les financements, on rappelle que la convention a été signée par l’ensemble des partenaires. Elle porte sur un montant de 5,5 millions d’euros qui ont été répartis entre les différents partenaires :

  • l’État,
  • le Groupe SNCF,
  • la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée,
  • le département de la Haute-Garonne,
  • SMTC Tisséo,
  • et Toulouse Métropole.

La ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a signé le projet partenarial d’aménagement (PPA) Grand Matabiau, Quai d’Oc à Toulouse, en octobre 2020.

Selon le calendrier des travaux établi aux prémices du projet, la première phase devrait bientôt être terminée. Celle-ci comprend : le lancement des opérations, la libération de nombreuses emprises ferroviaires, la refonte des accès de la gare routière, la réorganisation des abords du canal du Midi et du parvis ainsi que le réaménagement de l’avenue de Lyon et des boulevards Pierre Semard et Bonrepos.

Où en est le projet actuellement ?

Avenue de Lyon

La requalification de l’avenue de Lyon a repris en mars 2021, après un retard dû à la crise sanitaire. Selon les prévisions, les travaux devraient durer 10 mois. L’Établissement Public Foncier Local, ou EPFL, du Grand Toulouse va démolir 18 immeubles d’ici la fin de l’année. En lieu et place de ces bâtiments, un verdissement temporaire sera aménagé jusqu’aux prochains travaux. Ces espaces pourront accueillir des projets d’urbanisme transitoire qui préfigure la nouvelle avenue de Lyon dans cet intervalle.

© Google 2021

Sur l’avenue de Lyon, les travaux ont été répartis sur deux phases. La première a débuté le 1er mars et s’est terminée le 1er juillet. Elle incluait les travaux de déconstruction des immeubles situés du 5 au 9 avenue de Lyon, au niveau du secteur 1, et du 12 au 16 avenue de Lyon dans le secteur 2. La deuxième phase a commencé le 1er août et devrait se terminer le 23 décembre. Il s’agit ici de travaux de déconstruction des immeubles situés du 21 au 29 avenue de Lyon, dans le secteur 3 et du 2 au 10 rue des Jumeaux, dans le secteur 4. Les installations de chantier mobiliseront la voie de bus et le trottoir sur l’avenue de Lyon. L’arrêt de bus qui est situé au 23 avenue de Lyon a été déplacé sous le pont ferroviaire (Pont Raynal).

Ces travaux apportent un signal fort de l’avancée du projet Grand Matabiau, Quai d’Oc, en préfigurant la nouvelle avenue de Lyon qui sera désormais un lieu de vie au cœur de la Métropole toulousaine. Ces phases du projet s’inscrivent dans la continuité des chantiers précédents, à l’instar de la réhabilitation du pont Matabiau, la réfection de la maison éclusière, le parvis du canal ou encore l’embellissement des berges du canal du Midi.

Une fois les travaux de démolition réalisés, les terrains libérés seront remis en état, puis végétalisés avant d’être clôturés. Parallèlement, les études sur la réfection des espaces publics de l’avenue de Lyon se poursuivent (intégration de pistes cyclables, élargissement des trottoirs, verdissement…). Par ailleurs, le développement des premiers projets immobiliers à l’horizon 2023 est aussi en cours d’étude.

Rue des Jumeaux

© Google 2021

Après l’avenue de Lyon, c’est au tour de la rue des Jumeaux de voir défiler les engins de démolition. Comme nous l’avons précisé un peu plus tôt, des travaux de déconstruction sont aussi en cours du numéro 2 au numéro 10 de cette rue parallèle au canal du Midi. Selon les responsables, 4 mois de travaux seront nécessaires, ils devront durer jusqu’à la fin de l’année. Les chantiers se dérouleront entre 7h30 et 16h30, mais les accès pour les riverains et les piétons sont maintenus. Toutefois, la piste cyclable est partiellement interrompue à proximité des chantiers pour éviter tout risque.

Le stationnement est interdit dans la zone allant du 2 au 10 de la rue des Jumeaux ainsi qu’au niveau du 13 rue du Maroc. Cette dernière sera fermée à la circulation pendant une durée de deux jours à la mi-octobre. L’Établissement public foncier local du Grand Toulouse précisera la date ultérieurement en fonction de l’avancée des travaux. La rue des Jumeaux sera, elle aussi, fermée pendant 3 jours au début du mois de décembre pour permettre la phase de démolition du bâtiment situé au numéro 10.

La démolition des immeubles au niveau de la rue des Jumeaux a commencé le 6 septembre dernier. Pour éviter les bouchons, des hommes-trafics réguleront la circulation aux accès des chantiers. Par ailleurs, une signalétique informera les piétons, cyclistes et automobilistes.

De nouveaux logements et des immeubles de bureaux prévus

Le projet Grand Matabiau, Quai d’Oc à Toulouse proposera à terme environ 700 logements. Ces immeubles seront érigés sur un périmètre de 2,5 hectares. Des immeubles de bureaux sont aussi prévus. En lieu et place des bâtiments actuels, on aura des immeubles moins larges, mais d’une hauteur plus importante, jusqu’à 35 mètres pour certains. Grâce à ce type d’aménagement, l’avenue de Lyon gagnera entre 18 et 25 mètres de largeur.