Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Colomiers : le quartier Val d’Aran fait peau neuve !

Colomiers : le quartier Val d’Aran fait peau neuve !

Le quartier Val d’Aran à Colomiers fait aujourd’hui l’objet d’un grand projet de rénovation urbaine. Sa physionomie va être complètement redéfinie, à l’instar de la liaison vers le centre-ville. Les modifications apportées vont certainement apporter de nouveaux atouts à la ville. Cette opération de grande envergure a pour but d’améliorer les conditions de vie des habitants. Pour cela, les politiques misent sur la cohésion et la solidarité. C’est une annonce qui devrait intéresser tous ceux qui ont envie d’investir dans l’immobilier neuf à Toulouse Métropole.

Un projet de rénovation urbaine plein d’ambitions

Colomiers compte aujourd’hui plus de 40 000 habitants. L’heure des transformations a sonné et la maire de la ville Karine Traval-Michelet le fait bien savoir. Cette dernière a déclaré que cette année sera riche et engageante pour les projets municipaux. Elle a ajouté que Colomiers est une ville attractive qui doit prendre part dans divers projets métropolitains afin de se préparer aux futurs enjeux du territoire. Les changements et travaux programmés sont multiples et tentent de répondre à ces ambitions.

Les ambitions du projet de rénovation du Val d’Aran

©Piyapong Wongkam - Shutterstock

Val d’Aran est un quartier columérins qui fait partie du périmètre du programme national “Politique de la Ville”. Le projet de renouvellement du quartier Val d’Aran est porté par Toulouse Métropole, la Ville de Colomiers et en partenariat avec Altéal, un bailleur social. Le financement du projet est partagé avec l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine), dans le cadre du NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain).

Les ambitions du projet urbain sont axées sur 4 points principaux :

  • La modernisation du patrimoine social à travers des opérations de réhabilitation ;
  • La requalification des espaces publics jugés peu animés et vieillissants au niveau du prolongement de la rue du centre ;
  • La valorisation de la dynamique associative et des équipements dans le centre ;
  • La prise en compte des enjeux de sécurité publique dans les aménagements.

Concrètement, le projet vise à réinscrire le quartier Val d’Aran dans la centralité columérine, à répondre aux enjeux environnementaux et à redonner de l’attractivité au quartier. En ce qui concerne les enjeux environnementaux, le projet a pour ambition de préserver la végétalisation et la biodiversité du cœur du quartier, de réduire l’effet de l’îlot de chaleur urbain et de développer les modes alternatifs à la voiture.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Les travaux du métro

Il s‘agit d’un des travaux les plus importants du projet de rénovation urbaine du quartier Val d’Aran, à Colomiers. Le chantier de la troisième ligne de métro reliant la ville à Labège, en passant par Toulouse et Blagnac, va bientôt commencer, pour une livraison prévue en 2028. La première phase concernera la préparation des aménagements. L’esplanade François-Miterrand va accueillir dans les prochains jours un nouveau relais bus transitoire. Ce dernier permettra de réaliser le forage de la prochaine ligne souterraine, qui prendra place sous la gare de bus actuelle. Par ailleurs, le parking de la gare fermera à partir de la rentrée.

Début des travaux de transition écologique en novembre

Le secteur situé entre le Village et le Plein Centre va être le théâtre d’un grand chantier de la maison des transitions écologiques. Les études des candidatures des porteurs de projets ont été réalisées pendant le mois de janvier. La notification a été faite en mars et le début des travaux est programmé pour novembre. C’est une affaire à suivre donc.

Une brigade mise en place pour lutter contre les problèmes du quotidien

©Clovis Wood Photography – Unsplash

Les questions portant sur les incivilités font partie des priorités de la ville. Pour pallier à cela, la maire a décidé de créer une « brigade urbaine ». Elle est opérationnelle depuis le mois de mars et a pour mission de rechercher les comportements inappropriés face aux dépôts sauvages, entre autres, mais aussi de faire de la prévention et alerter les autorités en cas de problème signalé par les riverains. La brigade est équipée de quatre vélos électriques et d’une voiture électrique pour sillonner la commune.

Les aménagements prévus pour les espaces publics

L’objectif de la rénovation urbaine du quartier Val d’Aran à Colomiers est d’ouvrir le quartier vers le centre-ville et de lui redonner un nouveau souffle. Dans cette optique, l’installation de plus de verdure et la limitation de la circulation vont être mises en œuvre. Parmi les aménagements seront réalisés dans les prochaines années, nous citerons ceux concernant les déplacements et la mobilité, mais aussi la transformation de la place du Val d’Aran.

Les aménagements portant sur les déplacements et la mobilité

Parmi les principaux aménagements, on relèvera : l’installation de mobilier pour le stationnement des vélos, la création d’une piste cyclable à double sens sécurisée le long de l’allée des Pyrénées, la sécurisation et l’aménagement du parking souterrain public, l’aménagement d’un mail piéton d’une grande largeur sur les axes traversant le quartier du nord au sud et d’est en ouest.

De plus, des continuités piétonnes au niveau des voiries vont être créées. Pour réduire la pression sur le stationnement public en extérieur, les futurs logements devront disposer de stationnements privés en sous-sol. Une nouvelle traversée sécurisée va être aménagée sur la rue De Gaulle afin de fluidifier les différents parcours du quotidien vers le centre-ville de Colomiers. La passerelle piétonne sera donc supprimée sur cet axe.

Les aménagements du bâti

Le bâti n’est pas non plus en reste dans le projet de rénovation urbaine de Val d’Aran. De nouveaux bâtiments publics vont sortir de terre et les logements actuels vont être diversifiés et modernisés. Des équipements publics vont aussi faire leur apparition, dont une maison de la boxe et des arts martiaux et un nouvel emplacement pour la maison citoyenne et la crèche, non loin du groupe Jules Ferry.

L’objectif du projet est d’engager une transformation conséquente des bâtiments existants en travaillant sur trois grands axes :

  • L’amélioration de l’accessibilité des bâtiments en créant des ascenseurs lorsque cela est possible d’un point de vue technique ;
  • La rénovation énergétique des logements et des bâtiments pour une nette amélioration du confort d’usage et une baisse conséquente des consommations d’énergie (isolation des toitures-terrasses, nouveaux systèmes de ventilation et isolation par l’extérieur) ;
  • La modernisation des logements et des parties communes (retraitement des salles de bains et des cuisines, réfection des parties communes).

Des démolitions localisées

©Markus Spiske – Unsplash

La rénovation urbaine inclut aussi des démolitions localisées. Pour permettre l’ouverture du quartier et son désenclavement, trois bâtiments vont être détruits sur Val d’Aran et de nouveaux logements diversifiés vont être reconstruits. Les bâtiments de Colomiers Habitat concernés sont : Plot Tourmalet, Barre Gascogne et Barre Pyrénées 1 (démolition partielle). Afin de poursuivre le réaménagement du quartier et le développement de nouveaux logements, le secteur Bel-Air va également subir un renouvellement urbain.

Renforcement de l’accompagnement des familles dans le cadre de relogements

Pour aider les familles concernées, une cellule dédiée aux relogements a été créée. Elles vont être reçues individuellement pour faire le point sur leur situation, pour recueillir leurs souhaits et leurs besoins en termes de logements. Des propositions de relogements adaptées à leur situation vont ensuite être établies, suivies d’une visite de leur nouveau logement. Dans le cas de certaines problématiques particulières, un travail avec les services sociaux déjà mobilisés peut être fait. Bien entendu, l’accompagnement offert commencera du premier entretien jusqu’au nouvel emménagement, en passant par la libération du logement.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.