Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Focus sur le projet Grand Parc Canal à Toulouse

Écrit par Miora R. publié le 02 février 2023

Focus sur le projet Grand Parc Canal à Toulouse

Toulouse continue sa transformation pour améliorer le cadre de vie de ses quartiers et le quotidien de ses habitants. Parmi les grands projets en cours, celui du Grand Parc Canal fait partie des plus notables. Son objectif est de rendre le Canal du Midi aux cyclistes et aux piétons. Une fois les travaux effectués, ce secteur attirera certainement les locataires, d’où l’intérêt d’acheter un appartement neuf à Toulouse non loin du Grand Parc Canal pour avoir tous les atouts de votre côté. Focus sur ce projet de valorisation.

Une place de choix redonnée à la nature

 Grand Parc Canal Toulouse – Les berges du Canal du Midi à Toulouse
© Mathieu66 – Wikimedia Commons

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a révélé les grandes lignes d’un nouveau projet aux journalistes lors de sa cérémonie des vœux qui s’est déroulée le 5 janvier dernier. Il s’agit du plan «Grand Parc Canal». L’ambition de ce dernier est de redonner une place importante place à la nature autour du Canal du Midi et de valoriser l’ouvrage classé à l’UNESCO.

Pour y arriver, il faudra réduire l’emprise de la voiture de 50 % le long des berges. Grand Parc Canal à Toulouse est un projet d’urbanisme qui s’inscrit dans la lignée de plusieurs autres projets municipaux qui ont pour objectif commun de réduire l’usage de la voiture en ville, d’une part, et d’autre part, d’accroître la place accordée à la nature. Différents secteurs de la Ville Rose sont en cours de valorisation, avec le réaménagement du site de la Grave ainsi que la piétonnisation de la rue Saint-Michel et de la rue de Metz.

Moins de voitures sur les berges du Canal du Midi

Le Canal du Midi est une fierté pour les habitants de Toulouse. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et permet de relier Toulouse à la Méditerranée. Les promeneurs, les joggeurs et les touristes apprécient particulièrement cet axe. Soulignons le fait que ce cours d’eau de navigation est un des lieux les plus emblématiques du tourisme fluvial du pays.

Les berges du Canal du Midi constituent un des axes les plus empruntés par les automobilistes toulousains. Il faut savoir qu’il s’agit d’une des principales portes d’entrée pour ceux qui empruntent le périphérique, que ce soit au niveau de Rangueil au sud-est ou au niveau du port de l’Embouchure au Nord-Ouest. Une situation qui ne joue pas du tout en la faveur de la biodiversité.

La réduction de l’emprise de la voiture sur ces berges nécessite une stratégie bien pensée pour fonctionner et pour ne pas créer d’handicap pour les habitants. Cet objectif de piétonnisation est une des bases de la politique de la Métropole. La place de la voiture en ville, et surtout des véhicules les plus polluants, devrait bientôt diminuer de manière conséquente. De nombreux grands projets d’urbanisme sont prévus à cet effet en 2023 à Toulouse, en plus de la mise en place de la ZFE (zone à faibles émissions).

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.

Création d’une coulée verte

Le projet Grand Parc Canal à Toulouse tend à valoriser principalement la portion s’étendant du Port Saint-Sauveur au Port de l’Embouchure. Les travaux prévus sur ce chantier visent à créer des aménagements favorables aux usagers des mobilités douces et aux piétons. Beaucoup de cyclistes empruntent le Canal du Midi au quotidien.

Aujourd’hui, une des berges dispose d’une voie mixte, c’est-à-dire qu’elle dispose à la fois d'un sentier piéton et d'une piste cyclable. Elle permet aux usagers de traverser un grand tronçon de la ville sans être dérangés par la circulation automobile et part de l’axe nord-ouest jusqu’à l’axe sud-est. Le souci réside dans le fait que ce type de sentier mixte peut parfois être très fréquenté, rendant le partage de la voirie assez pénible.

Grâce au réaménagement des berges, les voies dédiées aux piétons et de véritables pistes cyclables pourront être pérennisés. Rappelons que le Canal du Midi a une place prépondérante dans le réseau Express Vélo, d’où l’urgence de la création de pistes dédiées au plus vite. La Métropole est actuellement en train de développer un réseau de pistes cyclables.

Quelques aménagements techniques programmés

 Grand Parc Canal Toulouse – Des bateaux stationnés sur le Canal du Midi
© Roehrensee – Wikimedia Commons

Le projet Grand Parc Canal à Toulouse inclut un nombre relativement important d’aménagements techniques. En tout, 4 cheminements devraient être mis en place, deux à chaque berge, avec un sentier pour les cyclistes et un autre pour les piétons. Cette décision permet de supprimer une voie pour les voitures sur chacune des rives. Le programme des travaux prévoit également l’installation de nouveaux sièges et bancs ainsi que plusieurs équipements publics.

Le long du Canal du Midi, les trémies routières vont être réaménagées, surtout au niveau de Saint-Aubin. Elles ne seront accessibles que pour les cyclistes et les piétons. Du côté du Port Saint-Sauveur, un grand quai partagé va être créé. Dans le cadre du Grand Parc Canal à Toulouse, de nombreuses concertations devraient être organisées de manière ponctuelle afin de faire naître d’autres idées d’aménagement.

Des premiers aménagements sont aussi à observer sur le canal de Brienne, puisqu’il fait partie du périmètre du Grand Parc Canal. Le parvis de Brienne, situé proche de la Toulouse School of Economics et de la place Saint-Pierre, va être agrandi et mettra en valeur l’écluse Saint-Pierre. Cette dernière sera également restaurée. Par ailleurs, les voies automobiles et les places de stationnement vont être supprimées définitivement pour laisser place à de grands cheminements piétons et des espaces verts. Selon les prévisions, le parvis devrait être livré au cours de l’été 2025.

Une série d’aménagements pour les grands parcs de la Ville Rose

Le projet Grand Parc Canal à Toulouse ne constitue qu’une partie des travaux d’aménagement prévus par la Métropole pour ses parcs. Tous ces projets ont le même objectif: augmenter autant que possible la part accordée à la nature sur le territoire toulousain, en valorisant les cours d’eau. Les travaux concernent essentiellement les aménagements et la valorisation.

Le Grand parc du Touch

Il s’étend de la base verte de Sesquières à celle de la Ramée, le long du Touch. Il devrait être desservi par la future station Jean Maga, une fois la troisième ligne de métro arrivée. Le chantier comprendra des travaux d’aménagement et de valorisation pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Le Grand parc de l’Hers

Ce grand parc est situé au nord-est de l’agglomération et s’étendra sur les rives de l’Hers. Il traversera ainsi dix communes du département de Haute-Garonne. L’objectif des travaux est de valoriser cette rivière, qui a longtemps été victime de l'emprise de l’autoroute et du périphérique.

Le Grand parc Margelle

Le Grand parc Margelle a une petite particularité, il s’agit du seul qui ne suit pas un cours d’eau. Le parc est un ensemble de plusieurs jardins et parcs se trouvant à proximité les uns des autres, situés dans le secteur du Mirail pour la plupart. Le chantier prévu par la Métropole pour ce parc est d’appuyer et de souligner la continuité des espaces verts de la Margelle.

Le Grand parc Garonne

Ce parc de renommée nationale est installé sur sept communes couvertes par la Garonne, à savoir: Toulouse, Seilh, Saint-Jory, Beauzelle, Fenouillet, Cagnac-sur-Garonne et Blagnac. Pour sa revalorisation, la Métropole a prévu de convertir l’Île du Ramier en un espace vert gérant. Une excellente nouvelle pour les habitants en quête d’un lieu de détente et de promenade au cœur de la ville.

Contactez-nous

Un expert du marché immobilier toulousain vous accompagne dans votre projet, de la recherche du bien jusqu’à l’entrée dans le logement. Bénéficiez d’un parcours personnalisé et unique.