Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Le quartier des Cèdres à Blagnac se renouvelle

Le quartier des Cèdres à Blagnac se renouvelle

SOMMAIRE

Le quartier « Les Cèdres » affiche actuellement une architecture hétérogène, avec plusieurs bâtiments anciens qui ne peuvent plus répondre aux attentes des habitants. La qualité d’usage, le confort qu’ils offrent et leurs normes de construction ne sont plus conformes aux besoins actuels. Par ailleurs, le « vivre ensemble » n’est plus favorisé. Dans le cadre d’un renouvellement du quartier, Toulouse Métropole prévoit des aménagements divers des espaces publics. Le bailleur social Promologis a été désigné pour porter un programme de modernisation de l’habitat et de renouvellement urbain, avec 332 logements. Un projet qui permettra aux habitants souhaitant investir dans un appartement neuf à Toulouse de trouver ce qu’ils recherchent. Focus sur les détails du programme de renouvellement dans le quartier des Cèdres à Blagnac.

Aménagement des espaces publics dans le quartier des Cèdres à Blagnac

Une concertation a été organisée le 17 mai dernier par Toulouse Métropole. Elle a porté sur les aménagements à venir des espaces publics dans le quartier des Cèdres à Blagnac. Le quartier de la Cité des Cèdres est aujourd’hui en pleine mutation. Le promoteur Promologis souhaite porter un programme de démolition/reconstruction et de réhabilitation de bâtiments actuellement à usage de logements sociaux. Ces derniers ont été conçus au début des années soixante. Le renouvellement du parc existant par le promoteur permettra de passer de 332 à 506 logements. Cela représentera un nouveau souffle pour le marché de l’immobilier neuf à Blagnac.

Les détails du projet

Promologis souhaite axer le travail sur plusieurs points. Les travaux à réaliser sont divers :

  • l’apaisement de la circulation en rééquilibrant la voirie et en mettant en place des dispositifs qui permettront aux voies du quartier de passer en zone 30 ;
  • l’ouverture du quartier en perçant une voie raccordant la rue des Muguets aux allées Flandres-Dunkerque 1940 ;
  • la valorisation des espaces paysagers ;
  • l’aménagement d’une place urbaine autour de la Maison du quartier ;
  • la conception de cheminements doux (pistes cyclables et trottoirs) de haute qualité, conformes à la règlementation et lisibles ;
  • la réalisation de la désaffectation, le renforcement et le dévoiement des réseaux eaux pluviales et eaux potables ;
  • la création d’une offre de stationnement qui sera adaptée à la vie locale.

Le dossier peut être librement consulté au siège de Toulouse Métropole, au sein du service d’urbanisme à l’Hôtel de Ville de Blagnac, mais aussi à la maison de quartier Odyssud à Blagnac. Les habitants peuvent faire des observations aux heures d’ouverture habituelles de bureaux d’administration.

© S. Pech - Shutterstock

Les phases de concertation et d’audition

La première phase de concertation et l’audition des locataires a été conduite en 2018 par l’association France Horizon, en vue du relogement des résidents. Selon les dernières informations, 95 % des foyers de la résidence ont pu être audités afin de connaître les caractéristiques des occupants ainsi que leurs souhaits en ce qui concerne la mobilité. Les résultats ont montré que 89 % des locataires souhaitent rester sur Blagnac. La démarche d’écoute et de dialogue s’est poursuivie pendant plusieurs mois à la maison du quartier Odyssud.

Une concertation sur un mois

Pour l’aménagement des espaces publics du quartier des Cèdres, Toulouse Métropole a organisé une concertation à partir du 17 mai jusqu’au 25 juin dernier. La concertation a fait l’objet d’une réunion à l’attention des riverains. C’est Céline Aizpitarte, représentante de Toulouse Métropole, qui en a dessiné les objectifs. Ainsi, elle a réalisé une présentation du projet, a donné des informations sur la base des études menées par leurs services au public et a tenu a recueilli l’avis de tous sur les principes d’aménagement envisagés. Elle a précisé qu’en plus des programmes de réhabilitation de bâtiments, le parc existant sera également renouvelé, avec un renforcement appuyé du caractère résidentiel et de son équilibre. Plusieurs phases vont se succéder, comme nous avons pu le voir un peu plus tôt dans la liste des projets à réaliser.

Les différentes phases du projet

La première phase débutera en octobre 2021, selon les prévisions du promoteur, pour une livraison estimée à juillet 2022. Elle concerne les trois voies majeures, à savoir l’Allée Flandres-Dunkerque, l’avenue Cornebarrieu et l’avenue des Pins.

La deuxième phase débutera en octobre 2023 et devrait s’achever en février 2024. Elle concerne l’aménagement des abords de la Maison de quartier.

La troisième phase devrait débuter en 2027 et concernera la rue des Muguets et son nouveau prolongement.

La dernière phase sera lancée en 2029 et concernera la rue des Mimosas ainsi que l’Allée Flandre Dunkerque qui prendront leur configuration définitive.

Toulouse Métropole a précisé qu’une partie des équipements publics sera prise en charge financièrement par le promoteur Promologis. Le bilan de la concertation réalisée sera publié au cours du dernier trimestre de cette année. Par ailleurs, une information aux riverains concernant le démarrage des travaux sera réalisée à la fin de l’année 2021.

Renouvellement du quartier des Cèdres : des centaines de logements neufs prévus

Pour répondre au besoin grandissant des habitants en termes de logement, un renouvellement du parc est prévu dans cette partie de la ville. D’ici 2029, on comptera environ 210 logements qui vont être démolis afin de laisser place à près de 380 logements neufs. Ces derniers seront répartis comme suit : 171 en location sociale, 68 en accession sociale à la propriété (PSLA) et 140 en accession libre et qui comprennent des logements labélisés Habitat Senior Services. Pour donner aux futurs résidents l’impression d’habiter dans un parc, de nombreux espaces verts sont également prévus. En parallèle, 48 logements feront l’objet d’une réhabilitation et les cœurs d‘ilot vont être aménagés afin de redonner vie au quartier. Pour que les habitants puissent tisser des liens entre eux, 3 locaux associatifs prendront place au niveau du rez-de-chaussée des immeubles.

Investissement dans l’immobilier à Blagnac : de nombreux avantages

Investir dans la commune de Blagnac est très intéressant. Elle est considérée comme la capitale française de l’aéronautique. C’est une ville dynamique qui est dotée d’un marché immobilier en plein essor. En effet, on peut y trouver un équilibre presque parfait entre locataires et propriétaires. Il s’agit de la ville idéale pour un investissement locatif. Blagnac est situé sur un emplacement stratégique, avec un cadre de vie attrayant. La commune est particulièrement appréciée par les jeunes travailleurs, les familles et les retraités. Elle est dotée de nombreux commerces et services de proximité, comme les supermarchés, les marchés traditionnels et les centres commerciaux. C’est une ville très bien desservie, avec 2 lignes de tramway.

Grâce au dispositif Pinel et au prêt à taux zéro, les futurs acquéreurs pourront profiter de nombreux avantages fiscaux sur leur investissement locatif. Plusieurs programmes immobiliers sortent de terre régulièrement dans la ville pour joindre l’évolution constante du marché et pour répondre à la demande grandissante en termes de logement. Blagnac est dans la zone Pinel B1, ce qui signifie que le plafond des loyers y est de 10.28 € par mètre carré. Soumis à diverses conditions de la loi Pinel, les investisseurs pourront bénéficier d’une réduction d’impôt conséquente. En misant sur un investissement dans le neuf à Blagnac, il est possible d’obtenir une réduction par rapport à l’achat d’un bien immobilier.