Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Les futurs programmes immobiliers neufs à Toulouse

Les futurs programmes immobiliers neufs à Toulouse

SOMMAIRE

Quatrième ville de France, Toulouse accueille plus de 10 000 nouveaux habitants chaque année. La ville est surtout réputée pour sa douceur de vivre, ses trésors architecturaux aussi riches que variés et son dynamisme économique, grâce notamment à divers domaines comme l’aéronautique, le spatial, les sciences agro-industrielles ou encore la santé. Toujours active et en constante évolution, la Ville Rose est à l’initiative de nombreux projets immobiliers, à l’instar du programme neuf à Saint-Cyprien ou encore du programme neuf à Jolimont. En effet, les programmes immobiliers neufs à Toulouse se multiplient, permettant ainsi de répondre à la demande en logements neufs très élevée. Certains d’entre eux comportent des logements éligibles au prix maîtrisé à Toulouse.

© Mikalai Kachanovich - Shutterstock

La résidence Métropolis à Empalot

Le quartier d’Empalot est en pleine métamorphose, avec des projets urbains qui vont lui offrir un nouveau visage. Toujours dans le cadre du renouvellement du quartier, Empalot va également accueillir des projets immobiliers afin de répondre à la forte demande de logements dans la Métropole. Le promoteur Carrere a choisi le secteur pour la création d’une résidence neuve : la résidence Métropolis. La première pierre de ce programme immobilier neuf à Toulouse a été posée il y a quelques jours, en présence de différentes personnalités de la ville, comme le maire et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moundec, ou encore la présidente d’Oppidea, Anette Laigneau. Métropolis propose plus d’une soixantaine de logements, avec une surface de 294 m2 dédiée aux commerces.

La résidence Métropolis bénéficie d’une situation géographique privilégiée au sein de la métropole toulousaine. Elle se trouve à proximité de la station de métro et de l’île du Ramier. Elle comporte 68 appartements de deux à cinq pièces. Les logements disposent de surfaces généreuses et sont dotés d’équipements modernes dans toutes les pièces afin de garantir une excellente qualité de vie aux futurs occupants. Les commerces, quant à eux, s’installeront en pied d’immeuble. La livraison du programme est annoncée pour le quatrième trimestre 2023.

Wood’Art, dans l’écoquartier de la Cartoucherie

La Cartoucherie est un écoquartier toulousain, implanté en plein cœur historique de la ville. Pour cet écoquartier de 33 hectares qui est toujours en plein développement urbain, les travaux ont commencé en 2005. D’ici 2030, il va accueillir plus de 3 000 logements. Les 90 000 m2 de la zone seront dédiés aux bureaux, les 15 000 m2 aux équipements publics et les 10 000 m2 aux commerces et services. Des établissements scolaires, une médiathèque ainsi que d’autres structures publiques y sont également installés. Le secteur est bien desservi par les transports en commun : à proximité de deux stations de métro (Saint-Cyprien République et Arènes), traversé par deux lignes de bus (45 et 64) et deux lignes de tramway (T1 et T2). Les bâtiments au sein de la Cartoucherie respectent toutes les normes en vigueur en matière de construction et sont réalisés selon des méthodes de développement durable. Les immeubles sont, en effet, labellisés RT2012. Cette norme confère aux logements une isolation thermique optimale, avec une consommation d’énergie limitée à 50 kWh/m2/an, ce qui permet aux occupants de réaliser d’importantes économies sur leurs factures énergétiques. L’écoquartier a également recours à différentes énergies renouvelables comme les panneaux solaires photovoltaïques et les installations éoliennes.

En matière de paysage immobilier, l’écoquartier est constitué d’immeubles de différentes tailles. On peut y trouver des petits ensembles comportant un seul étage, mais aussi des tours qui abritent des logements sociaux et des appartements d’une à cinq pièces. Parmi les programmes immobiliers neufs à Toulouse La Cartoucherie, Wood’Art se distingue par son architecture et sa conception singulière. Il s’agit d’une tour en bois qui comporte neuf étages. Elle se trouve à proximité des halles historiques de la Cartoucherie et de l’ancien site de GIAT. En plus du bois qui est utilisé à 76 %, d’autres matériaux (comme le béton) ont été sélectionnés pour la construction de la tour afin de garantir robustesse, solidité et résistance. Wood’Art affiche plus de 13 000 m2 de surface de plancher. Le programme accueille un hôtel de 100 chambres, 95 logements de la résidence La Canopées (proposés en vente libre et prix maîtrisé), 2 750 m2 de commerces (installés en pied d’immeuble) et un bâtiment social composé de 42 logements.

L’écoquartier Guillaumet et ses projets immobiliers

Berceau de l’aérospatial et de l’aéronautique, la Ville Rose est également connue pour son goût pour la créativité et l’innovation. L’ex-CEAT (Centre d’essais aéronautiques de Toulouse) va céder la place à un nouveau quartier : l’écoquartier de Guillaumet. Ce dernier fait partie des plus grands projets urbains de la Métropole. Il s’étend sur plus de 16 hectares et se trouve entre les stations de métro Jolimont et Roseraie. Comme Toulouse est une ville tournée vers l’avenir, mais qui accorde une place importante à son histoire, deux cheminées de l’ancien CEAT vont être conservées pour garder une trace de ce site historique. Guillaumet fait donc l’objet de grands travaux. Des bureaux, des commerces, des équipements publics ainsi que plus de 1 000 logements vont sortir de terre. Pour les premières constructions, la livraison est prévue à l’horizon 2022.

Végétaliser les espaces pour renforcer la présence de la nature en ville constitue l’un des principaux objectifs de l’écoquartier de Guillaumet. De nombreux équipements, répartis sur une surface totale de 21 000 m2, y seront installés afin d’améliorer la qualité de vie des futurs habitants : équipements dédiés aux activités économiques, au sport, mais aussi aux services à la personne. Désignés par délibération du conseil de la Métropole, Crédit Agricole Immobilier et Altarea prendront en charge l’aménagement du projet. Comme il s’agit d’un projet coconstruit avec les habitants, tous les acteurs comme les riverains et les associations sont impliqués dans la démarche. La Métropole a mené une large concertation en 2016 et plusieurs réunions et ateliers ont été organisés, permettant ainsi aux Toulousains de suivre l’avancement du projet.

Le programme Cour du Dôme à Saint-Cyprien

Saint-Cyprien est un quartier toulousain chargé d’histoire. Il compte plus de 18 000 habitants et est réputé pour la Chapelle Saint-Joseph de la Grave. Cette dernière, construite au 18e siècle, fait partie des monuments les plus photographiés de Toulouse. Depuis sa création, Saint-Cyprien a connu plusieurs projets urbains comme les Abattoirs en 1825, le marché couvert en 1889 ou encore la station de métro en 1993. Animé, convivial et offrant un cadre de vie agréable, le quartier est très prisé par les familles et les jeunes actifs. Il est surtout apprécié pour son emplacement stratégique, ses institutions culturelles, ses établissements scolaires, ses boutiques et ses restaurants. En matière de projets immobiliers, il accueille de nombreux programmes neufs, à l’instar de Cour du Dôme.

Cour du Dôme est une résidence imaginée par un architecte de renom, Pierre-Louis. Sa livraison est prévue au premier trimestre 2023. Ce programme immobilier neuf à Toulouse arbore un style architectural résolument contemporain qui s’inscrit parfaitement au paysage urbain du quartier Saint-Cyprien. La résidence accueillera 107 appartements de haut standing. Les logements vont du studio au cinq pièces, avec des surfaces habitables allant de 25 m2 à 160 m2. Certains duplex sont équipés de baies vitrées et bénéficient d’une double exposition. Les appartements à l’étage sont dotés de balcons spacieux ou de grandes terrasses.