du lundi au vendredi
05 82 95 12 10
Contactez-nous
La métropole
Les quartiers
Nombre de pièces
Budget max

Immobilier neuf
Saint-Orens-de-Gameville

ACCUEIL > saint-orens-de-gameville

Les 8 meilleurs programmes neufs à Saint-Orens-de-Gameville

POURQUOI INVESTIR à Saint-Orens-de-Gameville

Saint-Orens-de-Gameville est une commune située à l’Est de Toulouse, à environ 10km de son centre. Elle est traversée par la rivière de la Marcaissonne, et la rivière de la Saune, au Nord, constitue sa frontière naturelle avec la commune de Quint-Fonsegrives.

An 438 : Saint-Orens délivre Toulouse de l’emprise romaine

La commune de Saint-Orens est nommée ainsi en hommage à l’évêque espagnol Orentius, dont les prières répétées auraient fini par former un épais nuage entourant le général romain Litorius, et l’égarant aux portes de la ville de Toulouse où il est alors fait prisonnier. Cet défaite serait à l’origine de la délivrance de Toulouse de l’emprise des Romains. Quand il meurt en 439, Orentius est canonisé Saint-Orens, et c’est en son nom qu’on fait construire l’église sur le site même de la défaite romaine.

XIIe siècle : construction de l’église de Saint-Orens

L'église de Saint-Orens-de-Gameville est construite à la demande des Capitouls de Toulouse au cours du XIIe siècle. Son style, typique de l'architecture lauragaise, joue des codes gothiques et d’un large clocher en éventail pour asseoir son caractère. L’ensemble est construit entièrement en briques, avec des arcs outrepassés et des piliers extérieurs pour contreforts. La légende raconte que son bâtisseur aurait fait appel à Satan pour pouvoir la terminer à temps. L’église est reconstruite entre le XVe siècle et le XVIesiècle. En 1942, la place de l'église et ses alentours font l'objet d'un arrêté ministériel les inscrivant parmi les sites à protéger.

XVIIe siècle : construction du Château Catala

Le château Catala s’apparente plutôt à une maison de maître, reprenant les codes architecturaux des grandes maisons toulousaines. Aujourd'hui, l'essentiel du domaine a laissé place à un lotissement de pavillons récents. Il reste cependant une partie du parc, toujours agréable aux visiteurs. Quant à la maison, elle est devenue propriété municipale et accueille maintenant des associations, clubs et réunions.

31 décembre 1790 : Saint-Orens naît de la fusion de trois communautés

Suite à la Révolution, les communes de Cayras, Gameville et Lantourville, qui faisaient partie du diocèse de Toulouse, deviennent une seule et même ville : Saint-Orens-de-Gameville. Dans la poursuite de ce mouvement humaniste, le premier conseil municipal vote en 1791 une somme destinée à payer un chirurgien pour les pauvres, et en 1818, la ville crée un bureau particulier de charité.

1960 - 1990 : première phase d’urbanisation intensive

En 1962, la ville compte 815 habitants, soit le double de sa population à la fin du XVIIIe siècle. Mais ce développement s’est fait très progressivement. Dans le courant des années 60, la démographie de Saint-Orens prend une ampleur nouvelle : la ville compte déjà presque 1.500 habitants en 1968, et plus de 4.700 dès 1975. L’urbanisation se poursuit ainsi jusqu’à la fin du siècle, pour atteindre les 10.000 habitants dans le courant des années 90. Après cela, la population se stabilise dans la commune, qui compte aujourd’hui 11.520 habitants.

1964 : création de la Jeunesse Sportive Saint-Orennaise (JSSO)

La ville se dote d’un club de football, qui sera renommé le Saint-Orens Football Club en 2000. Saint-Orens compte également une équipe de rugby à XV féminin (plusieurs fois championne de France), un club de roller (le Roller Skating Saint-Orens (RSSO), le club ayant plus grand nombre de licenciés en Midi-Pyrénées), et un club de Badminton (le Saint-Orens Badminton, le SOBAD, créé en 1987).

1983 : création de la zone d’activité des Champs-Pinsons

Implantée aux portes de la ville, cette zone a été pensée pour concentrer tous les commerces nécessaires et utiles aux habitants, et ce dans tous les domaines. Depuis sa création, la zone et le centre commercial qu’elle abrite ne cesse de se développer et de se moderniser, créant des emplois et de la vie à l’entrée de Saint-Orens.

1988 : naissance de l’espace culturel Altigone

Gustave Plantade, maire de Saint-Orens de Gameville de 1968 à 2001, veut équiper sa commune d’une infrastructure moderne, performante et agréable pour concentrer la vie culturelle de la ville, jusqu’alors éparpillée dans des locaux souvent trop petit ou peu adaptés. Il fait donc construire l’emblématique Altigone, une salle de spectacles de près de 600 à l’équipement technique performant, au confort et à l’acoustique exceptionnels.

La structure réunit aussi la Médiathèque municipale ainsi que trois écoles artistiques : l'École municipale de Musique, l'école de danse Altidanse, et les ateliers d'Arts plastiques Artgos. Grâce à ce lieu, les Saint-Orennais profitent d’une programmation permanente de spectacles vivants, professionnels et amateurs, cinéma, conférences, expositions, congrès… Et ils ont accès à des activités artistiques de haut niveau, animées par des professionnels compétents.

1991 : construction du lycée Pierre-Paul-Riquet

Aussi appelé « lycée de l'Espace », le lycée Pierre-Paul Riquet est un établissement d’enseignement général et technologique. Venant s’ajouter au collège Jacques-Prévert, au collège René-Cassin et aux écoles élémentaires et maternelles d'Henri-Puis, de Catala, et du Corail, il complète la vaste offre de scolarisation de Saint-Orens.

4 septembre 2017 : ouverture de la première ligne de bus haute fréquence entre Toulouse et Saint-Orens

Les lignes Linéo sont ouvertes en 2016 par la société de transports de l’agglomération toulousaine, Tisséo. Elles révolutionnent l’accès aux communes périphériques de la Métropole, en proposant un service cadencé toutes les 6 à 10 minutes. La L7, ouverte en 2017, relie le centre commercial de la commune au centre de Toulouse. 6 autres lignes de bus « classiques » complètent l’offre de transport Saint-Orennaise.

Ecoles
Transports
Loisirs
Alimentation
Collège
Collège
Rene cassin
Jacques prevert
Ecole
Ecole maternelle
Le corail
Catala
Ecole de niveau élémentaire
Henri puis
Le corail
Catala
Ecole maternelle
Henri puis
Lycée
Lycée d'enseignement général et technologique
Pierre-paul riquet
Bus
Pins
Piscine st-orens
Place du souvenir
Poste de st-orens
Partanaïs
Orée du bois
Marqueille
Moulin
Mûriers
Querqueille
Saphirs
Tilleuls
Vallon
Vestales
St-orens lycée
St-orens eglise
Sicard
Sophie scholl
St-orens ctre cial
Mairie st-orens
Lalande
Carabènes
Catala
Champs pinsons
Chênaie
Cammas
Bernières
Av. de toulouse
Beauvoir
Bellières
Clinique st-orens
Corail
Iles
L'écrin
Labouilhe
Gymnase
Gameville
Coustou
Fondargent
Galapagos
Altigone
Restaurant
Ristorante del arte
Ristorante del arte
Toyama
Restaurant
Lukaty
Domaine du bousquet
La pitcholina
Restauration rapide
Burger king
Junk_food
Mcdonald's

LES VILLES À PROXIMITÉ de Saint-Orens-de-Gameville

Le bien idéal
Nos courtiers en immobilier neuf sélectionnent en toute indépendance vis à vis des promoteurs les meilleures opportunités d'acquisition de logements neufs à Toulouse.
Meilleur investissement
Découvrez les programmes immobiliers les plus performants pour réaliser un investissement locatif en région toulousaine ou acquérir votre résidence principale dans un secteur porteur.
Faites des économies
Notre agence vous permet d'acquérir un bien neuf aux conditions les plus avantageuses et sans frais d'intermédiaire : nous ne perçevons aucune rémunération de votre part pour nos services.
Vous accompagner
À chaque étape de votre projet d'investissement nous vous accompagnons : de la recherche du bien idéal, jusqu'à sa mise en location ou à votre entrée dans le logement.