Accueil > L'actualité immobilière à Toulouse > Dans quels quartiers investir à Toulouse ?

Dans quels quartiers investir à Toulouse ?

Accueillant jusqu’à 15 000 nouveaux arrivants par an, la capitale occitane a plusieurs cordes à son arc pour séduire les étudiants, les investisseurs, les jeunes actifs et les familles en quête d’un nouveau cadre de vie harmonieux. Investir à Toulouse, quatrième ville de France, reste une valeur sûre, avec les mille et une qualités dont elle dispose. En plus de sa douceur de vivre, la Ville Rose attire par ses nombreuses opportunités d’emplois, ses patrimoines aussi riches que variés, ses institutions culturelles ainsi que ses grandes écoles. Les programmes neufs à Toulouse sont répartis au sein de différents quartiers, proposant des résidences à l’architecture moderne, avec des prestations à la hauteur des attentes de chacun. Dans quel quartier investir à Toulouse pour s’assurer un placement sur le long terme ?

Le centre-ville toulousain

© Jordi C - Shutterstock

En matière de projets immobiliers, l’emplacement du bien est primordial. Il est donc tout à fait normal de se demander dans quel quartier investir à Toulouse. Pour les personnes qui souhaitent investir en loi Pinel à Toulouse, la ville propose une grande palette de programmes immobiliers neufs, avec plusieurs typologies de logements, allant du studio aux appartements qui comportent jusqu’à cinq pièces.

Chargé d’histoires et très prisé des investisseurs, le centre-ville de Toulouse représente une certaine forme de sécurité sur le plan patrimonial. Il constitue également une véritable opportunité rentable pour un projet d’investissement locatif. La demande locative y est très soutenue, notamment grâce à son côté pratique : présence de nombreux commerces et services en tout genre, d’un réseau de transports en commun dense, de différents équipements sportifs et culturels… Cette importante demande locative dans l’hypercentre est un argument de taille, permettant ainsi aux propriétaires de trouver facilement des locataires. Cependant, l’offre y est très limitée et la majorité des biens sont des logements anciens. En effet, le parc immobilier du centre-ville se renouvelle peu, en raison de la rareté des terrains constructibles.

En ce qui concerne les types de logements, les studios et les deux pièces sont très plébiscités. Cette préférence pour les petites et moyennes surfaces s’explique par le fait qu’elles sont très recherchées par les étudiants, les cadres mutés et les jeunes couples. Les maisons de ville et les grands appartements ne sont toutefois pas à négliger.

Le quartier Compas-Caffarelli

© Altitude Drone - Shutterstock

Investir à Toulouse, quatrième commune la plus peuplée de l’Hexagone, est certainement le rêve de nombreux Français. Même si l’hypercentre reste très prisé, d’autres quartiers regroupent de nombreux atouts à la hauteur des attentes des investisseurs. Compans-Caffarelli, par exemple, est un quartier de choix pour un investissement locatif. Le secteur abrite plus de 8 500 habitants, dont plus de 70 % des locataires. Il se situe à l’ouest du centre-ville, à proximité des Amidonniers, des Minimes et des Ponts-Jumeaux.

Compans-Caffarelli est réputé pour abriter le jardin japonais, l’un des emblématiques espaces verts de Toulouse. Il est desservi par plusieurs transports en commun (ligne de bus Tisséo, ligne B du métro…) et bénéficie de plus de 140 commerces et services de proximité. On y trouve également différents établissements dédiés à l’enseignement comme le lycée Sainte-Marie Saint-Sernin, l’EPITECH, Toulouse Business School ou encore l’IPSA. Les rues du quartier sont animées par des restaurants et des bars. Cette partie de Toulouse abrite un grand nombre d’entreprises (EDF, Virgin Radio, Orange Business Services…).

Le quartier Jean-Jaurès

©Kuremu Sakura - CC BY-SA 4.0

Si vous vous demandez toujours dans quel quartier investir à Toulouse, Jean Jaurès mérite le coup d’œil. Il est composé à 85 % d’appartements, contre 15 % de maisons individuelles. Les locataires y sont représentés à 86 %. Ponctué d’immeubles au style architectural fort, il propose quelques programmes neufs qui participent au renouvellement du parc immobilier toulousain. Le secteur a récemment fait l’objet d’un grand projet de réaménagement. Les allées Jean-Jaurès, par exemple, ont été aménagées en ramblas-jardins.

Jean-Jaurès compte plus de 3 500 habitants. Il est desservi par les deux lignes de métro et plusieurs lignes de bus. Le quartier bénéficie également d’un parking en plein air, d’un parking souterrain et de deux stations de vélos en libre-service. Il est sillonné de petites rues marchandes. Il dispose de nombreux équipements publics et infrastructures scolaires. Chaque matin, les résidents profitent d’un marché couvert sur la place Victor Hugo.

Le quartier des Amidonniers

©Don-vip - CC BY-SA 3.0

Investir à Toulouse, dans le quartier des Amidonniers, c’est profiter d’une large gamme de logements neufs dans une ville très recherchée par les locataires. Situé au nord-ouest du centre-ville, ce quartier plutôt jeune abrite plus de 4 500 habitants. C’est surtout sa situation géographique qui séduit les étudiants et les jeunes actifs : à proximité des berges de la Garonne, de l’université du Capitole, de quelques entreprises et écoles privées. La place du Capitole et la place Saint-Pierre, très fréquentées par les étudiants, sont accessibles à seulement 10 minutes. De nombreux commerces sont implantés dans le quartier.

Côté transports en commun, les Amidonniers ne disposent pas d’arrêts de métro. En revanche, il est desservi par plusieurs lignes de bus et l’arrêt de la ligne B Compans-Caffarelli est accessible à environ 10 minutes à pied. Le quartier dispose aussi de trois stations de vélos en libre-service.

L’écoquartier de la Cartoucherie

©Google 2021

La Métropole toulousaine regroupe plusieurs quartiers qui présentent chacun ses propres avantages, en fonction du budget et de la qualité de vie recherchée par l’acquéreur. L’écoquartier de la Cartoucherie, situé en plein cœur de la ville, est un secteur idéal pour investir à Toulouse. Ses nombreux commerces, services et loisirs en font une zone très attractive aussi bien pour les étudiants que pour les familles. Il est en pleine métamorphose, notamment avec le projet « Les Halles de la Cartoucherie », et attire les investisseurs par la mixité de son programme immobilier : logements, bureaux, équipements publics…

Lancé en 2006, cet écoquartier toulousain conjugue intensité urbaine et développement durable. Bénéficiant d’un emplacement géographique privilégié, il est parfaitement connecté à l’ensemble de la ville. Il jouit d’une excellente desserte de transports en commun, dont deux stations de tramway, deux stations de métro (lignes A et C) et plusieurs lignes de bus (ligne 45 et ligne 2 Linéo). La gare Matabiau, la place du Capitole et l’aéroport sont accessibles en moins de 15 minutes.

Le quartier Jolimont

©Google 2021

Un autre quartier toulousain qui a le vent en poupe : Jolimont. Situé au nord-est de la ville, il est particulièrement prisé pour son ambiance tranquille et ses différents espaces verts, à l’instar du parc de l’Observatoire. Il séduit les locataires en quête d’une zone urbaine dégageant une atmosphère conviviale. Plusieurs programmes immobiliers résidentiels sont mis sur pied au sein du quartier. Ce dernier va également accueillir de nouvelles constructions afin de répondre à la demande de logements de plus en plus forte à Toulouse. Ses résidents apprécient la facilité de vie qu’il propose, notamment avec ses commerces et services accessibles à pied. Il représente un choix judicieux pour les personnes qui projettent de se lancer dans l’investissement locatif à Toulouse.

Maintenant que vous savez où investir à Toulouse, il est temps de penser au type de bien à acheter, en fonction de votre projet et de vos objectifs. Si les appartements séduisent par les multiples surfaces qu’ils proposent, pouvant alors s’adapter à davantage de besoins, les maisons individuelles répondent, à priori, à la demande des familles qui souhaitent profiter d’un jardin (un des critères les plus recherchés).