du lundi au vendredi
05 82 95 12 10
Contactez-nous

Immobilier neuf
Balma

ACCUEIL > balma

Le meilleur programme neuf à Balma

POURQUOI INVESTIR à Balma

Balma est une commune limitrophe de Toulouse, située à 5,5km de son centre, à l’Est. Elle s’étale sur 16,5km², et compte près de 16.400 habitants en 2016. C’est maintenant une commune résidentielle et active, à l’économie saine, et à l’identité préservée.

1279 : Balma est érigée en baronnie épiscopale

L’évêché de Toulouse est alors propriétaire partiel de la commune, et l’évêque en est à la fois seigneur et baron. C’est lui qui nomme chaque année les consuls du territoire, chargés de veiller aux impôts, à l’entretien des infrastructures, à l’ordre, à la sécurité et à la tranquillité des habitants. La baronnie de Balma est à l’époque divisée en deux consulats, celui de Pin et celui de Balma.

XVIe : construction du Château de Balma

Des documents datés de 1370 attestent de l’existence d’une maison-forte sur le lieu-dit « Lagarrigue », où est implanté le Château. Durand d'Abbatia, Capitoul de Toulouse en 1584, rachète la maison, la fait agrandir et lui adjoint une tour capitulaire. Les décors qu’il y fait faire évoquent une nette influence italienne. Plusieurs Capitouls de Toulouse s’y succédent comme propriétaires jusqu'à la Révolution.

En 1801, Monsieur Niocel de Thégra acquiert le domaine et lui donne son nom. Le Château de Thégra sera légué à Jean Pierre de Villèle en 1853, et restera jusqu’à nos jours dans sa descendance. Le site est inscrit au registre des monuments historiques de France depuis 1984.

1er décembre 1790 : création de la commune de Balma

Balma devient une commune civile par décret de l’Assemblée nationale constituante de 1790. Suite à la Révolution, de nombreuses propriétés et terrains changent de mains, du fait de la confiscation et de la vente des biens du clergé et de la noblesse, mais le mode de vie des Balmanais, petits propriétaires, agriculteurs, brassiers ou métayers en général, n’évolue pas significativement.

XIXe siècle : Balma développe ses infrastructures

La commune se dote d’une mairie, de routes, d’un bureau de poste, et de plusieurs écoles, afin de satisfaire aux récentes obligations d’instruction générale élémentaires. Elle compte aujourd’hui quatre écoles et un collège. Durant la même période, les Balmanais bâtissent une église au centre du village, l’église Saint-Joseph, et reconstruisent quasiment entièrement celle de Saint-Martin-de-Boville, bâtie au XVIe siècle.

Juillet 1920 : naissance de la caserne militaire de Balma

La première guerre mondiale assied le rôle de l’aérostation d’observation : en stationnant leurs ballons gonflables à des postes stratégiques, les combattants ont pu profiter de cette nouvelle technique pour gagner des positions et des renseignements précieux, qui participent à les mener à la victoire. En juillet 1920 sont donc créés le 1er et le 2 ème régiment d’aérostation et d’observation, l’un à Versailles et l’autre à Toulouse. Le régiment toulousain déploie ses bataillons de part et d’autre de l'Hers, la petite rivière qui marque la limite entre les communes de Toulouse et de Balma. Les constructions d’infrastructure et magasins voient bientôt le jour autour de l'immense hangar où sont entretenus les ballons.

Le développement de la commune est soutenu par l’implantation sur le territoire communal de ces institutions militaires, rapidement rejointes par des entreprises. Le quartier de Balma-Ballon, qui conserve son nom historique, accueille aujourd’hui le 14e régiment parachutiste de commandement et de soutien.

2nde moitié du XXe siècle : du village rural à la ville résidentielle

La commune a connu jusque-là une croissance progressive, passant de 550 habitants à la fin XVIIIe à 900 à l’aube du XXe. Après la seconde Guerre, elle passe la barre des 1000 habitants. En 1954, elle en compte déjà plus de 1.700, et construit son premier lotissement d’habitations au Clos Saint Pierre. La population grimpe à un peu plus de 7.000 habitants en 1975. Depuis, la démographie balmanaise continue de croître de manière assez linéaire, pour atteindre un peu moins de 17.000 habitants en 2016. La ville s’équipe et renforce ses infrastructures. Elle compte aujourd’hui de nombreux clubs sportifs, des cinémas et activités de plein air, elle reçoit des rassemblements automobiles, des matchs de différents sports...

1945 : création de l’aérodrome de Toulouse-Lasbordes à Balma

En 1930 est créée à Toulouse la Société française de vol à voile, baptisée « aéroclub du Languedoc » à la Libération. Après la Guerre, elle s’installe sur le terrain de Lasbordes, à Balma, où est construit un aérodrome. Les Allemands avaient amorcé là la construction d’une piste, première pierre d’un projet de base de bombardiers à destination de l'Italie.

Le lieu est ensuite racheté par l'état Français, pour être finalement ouvert à la Circulation Aérienne Publique en 1955. En 1993, l’« aéroclub du Languedoc » devient l'ACTMP, l’« Aéro Club Toulouse Midi Pyrénées ». Aujourd'hui, le nombre de mouvements annuels à Lasbordes s’élève à environ 80 000, ce qui fait de ce terrain l'un des plus encombrés des aérodromes d'aviation générale, comptant plus de 8 aéroclubs et 100 avions basés.

1969 : création de l’Espace Gramont

Ouvert en 1969, l’hypermarché de Gramont est le plus ancien de l’agglomération toulousaine. Il connaît plusieurs phases de travaux d’agrandissement et de modernisation : une première extension de 2.980 m² est décidée le 18 février 1986, une deuxième, de 5.800m², le 15 octobre 2001, et une troisième, de 4.700m², début janvier 2009. Le parking prend aussi en ampleur peu à peu. L’arrivée du métro et le renforcement de la densité urbaine sur la zone Nord-Est de Toulouse pressent le développement, et le centre commercial se voit constamment obligé renforcer sa position face aux ensembles commerciaux périphériques de l’agglomération. Il joue depuis comme un complément de l'offre du centre-ville.

20 décembre 2003 : Balma se connecte à Toulouse

La ligne A du métro toulousain ouvre en 1993. Pendant ses 10 premières années d’existence, son terminus se fait à Jolimont. Ce n’est qu’en 2003, après deux ans de travaux, que la ligne se connecte à la nouvelle station Balma-Gramont. En 2013, la station enregistre plus de 4,6 millions de validations, ce qui en fait la 5ème station de la ligne A la plus fréquentée. Il s’agit de la seule station de métro de la ligne A implantée hors de Toulouse.

Ecoles
Transports
Loisirs
Alimentation
Collège
Collège
Jean rostand
SEGPA
Clg jean rostand
Ecole
Ecole de niveau élémentaire
José cabanis
Ecole maternelle
Marie laurencin
Ecole de niveau élémentaire
Marie laurencin
Ecole maternelle
Gaston bonheur
Antoine de saint-exupéry
Ecole de niveau élémentaire
Gaston bonheur
Antoine de saint-exupéry
Bus
Mairie balma
Louis renault
Le grand bois
Mallarmé
Mapad
Montels
Max linder
Le chapitre
Le carral
Joseph hubert
José cabanis
La fount
La tour
Lagarde
Lac st-clair
Nollet
Panorama
St anne
Sironis
Stade
Vidailhan
Zi prat gimont
Zi montredon
Saliège
Route de mons
Pins
Paradoux
Provence
Ribaute
Roussillon
Rimbaud
Jeux floraux
Jasmin
Bernadotte
Benech
Bicentenaire
Boëly
Carènes
Caraïbes
Banque populaire
Métro
Balma-gramont
Bus
Arènes al pechiou
Aérostiers
Aussire
Balma la coste
Balma-gramont
Balma lasbordes
Carrel
Cézanne
Edgar quinet
Ecole st-exupéry
Eglise balma
Etienne hales
Giratoire truffaut
Gauguin
Ecole balma
Doumergue
Cimetière balma
Château d'eau
Clos fleuri
Clos st-martin
Cyprié
Collège jean rostand
Aérodrome
Restaurant
Le mas rouge
Pourquoi pas
Le chalet des moissons
La cabana
Pin-up industrie
Restauration rapide
Le china
à croquer
Mcdonald's

LES VILLES À PROXIMITÉ de Balma

Le bien idéal
Nos courtiers en immobilier neuf sélectionnent en toute indépendance vis à vis des promoteurs les meilleures opportunités d'acquisition de logements neufs à Toulouse.
Meilleur investissement
Découvrez les programmes immobiliers les plus performants pour réaliser un investissement locatif en région toulousaine ou acquérir votre résidence principale dans un secteur porteur.
Faites des économies
Notre agence vous permet d'acquérir un bien neuf aux conditions les plus avantageuses et sans frais d'intermédiaire : nous ne perçevons aucune rémunération de votre part pour nos services.
Vous accompagner
À chaque étape de votre projet d'investissement nous vous accompagnons : de la recherche du bien idéal, jusqu'à sa mise en location ou à votre entrée dans le logement.